Championnat senior 2019/20 : Day 5 : BMC – CIC A : 0 – 1

FSGT League senior 2019/20: Day 5 BMC – CIC A : 0 – 1
Stade de Michelis 19h30
Lundi 2 décembre 2019 : 5ème journée de championnat senior poule D au stade de Michelis à 19h30:
BMC – Celtic Irish Club A: 0 – 1
Buteurs : Max Sanson Fiston
Passeurs : Dégun (encore lui)
Homme du match : L’équipe (on gagne ensemble, on perd ensemble et l’important c’est les 4 points)
Conditions météo : Ciel dégagé, temps frais sur Marseille voire bien humide heinculé
Composition de l’équipe :

Gardien : La blogueuse infranchissable

Défenseurs : Captain Bardy, Patrick, Vasyl, Vincent

Milieux : Romain Taxi, Gros Mollets, Franck

Attaquants : Seb la balayette, Yes Papute, Max Fiston

Remplaçants : JeroMMMMMe, Alex Taxi, Jaja, Rendamavi

Dirigeants : Coach Manu, Le sorcier, Monsieur le Président, Francky, Antho genou protéiné et notre graçouille national
BMC comme Bonne Maitrise Collective !
Une semaine a passé depuis la défaite contre Bianco… Une semaine de merde jusqu’à jeudi et un entrainement qui a remis quelques têtes à l’endroit. Bravo encore aux celtes présents pour cette séance durant laquelle tout le monde s’est donné pour relancer la dynamique. Nous allons voir ce soir si le travail a payé où si nos lacunes vont encore nous jouer des tours.
Afin de transcender les troupes, Monsieur le président et son non moins célèbre appareil photo ont fait ce long déplacement jusqu’à Michelis et non pas Michelier (le grand classique). Je ne sais pas encore si cela va payer mais ce que je sais, c’est que la sanction tombe déjà pour moi avant même l’échauffement. Je suis de nouveau de résumé faute d’envoi du précédent ; les règles sont les règles et je me plie à cette sanction. L’institution est au-dessus ! Mais bon, je prends cela avec philosophie car c’est l’occasion de reprendre la plume pour narrer les exploits des copains (moi je n’ai fait que courir dans ce match afin d’être au plus près des moultes gestes techniques donc le CIC A a le secret).
Ce match contre les climatiseurs enrhumés (oui essayez de dire VMC avec un « rhube » et vous comprendrez) est l’occasion de revoir une vieille connaissance du club, ancien joueur, ancien entraineur, le prénommé Steph.
L’échauffement se fait dans le sérieux en suivant notre cornac Jean Louque comme dirait Hougo à qui nous passons le bonjour. La causerie d’avant match réserve son lot de surprises dans la compo, quoique normal vu le nombre d’absents encore aujourd’hui. Le coach insiste sur la motivation, l’engagement et l’envie de reprendre du plaisir avec une phrase qui fait sens « le classement, je m’en bats les c… ».
Notre cher président nous tire le portrait sur le pré, le huddle est lancé et nous voilà prêts à en découdre et à l’heure cette fois-ci.
A l’heure, il fallait l’être ; non pas par le nombre d’occasions en début de match mais parce que le match est engagé et les équipes se répondent coup pour coup. Les celtes sont bien rentrés dans la partie, les duels sont défensivement gagnés permettant de ressortir le ballon. Sur les phases offensives, les décalages sont bien là mais il manque toujours un petit quelque chose pour conclure. La dernière passe ou le dernier geste ne sont que trop peu souvent réussis, empêchant l’ouverture du score. Quoiqu’il advienne sur cette première mi-temps, on peut clairement observer un saut d’orgueil des verts et blancs par rapport à la semaine précédente et cela semble de bon augure pour la suite.
La mi-temps est sifflée, il est temps de se reposer un peu dans la fraicheur automnale car l’air de rien, je ne sais pas vous, mais au milieu, on en a fait des kilomètres. Le coach fait quelques ajustements que je n’énumèrerai pas vu que je ne m’en souviens pas intégralement.
La seconde période reprend avec les mêmes intentions pour les deux équipes. Leurs 2 trois joueurs rapides nous font cavaler mais il y a toujours un vert et blanc pour empêcher les actions de se conclure. De notre côté, nous arrivons à nous procurer des occasions dans le jeu mais aussi sur coups de pied arrêtés. Hélas (je suis navré Papa, j’ai flashé sur toi lol) notre avant-centre est peu en réussite ce soir. Que ce soit sur un coup franc direct tiré par les gros mollets factices que le gardien repousse difficilement et que Papa « catapute » sur le poteau ou encore sur ce corner de gros mollets (ne vous inquiétez pas, je ne vole la vedette à personne, j’ai fait que ça en plus de mon footing mdr et de mes 5 ou 6 contrôles loupés soit 10 fois moins que la semaine précédente cela dit en passant, merde la parenthèse la plus longue du monde, le coach aurait pu en être l’auteur donc je vais reprendre la phrase) ou encore sur ce corner de gros mollets où Papa se détend de manière exceptionnelle mais ne parvient pas à cadrer le cuir. Rendamavi nous rappellera au bon souvenir du ballon quillé de la saison dernière avec un tir dans les 6 mètres au-dessus (il était gêné m’a-t-il dit 😉), Max tentera le coup de tatane sur un ballon qui trainait dans la surface mais qui finira sur la barre. L’incroyable tir des mollets gonflables qui doit encore être en orbite dans la voie lactée marseillaise fut également une belle distraction en milieu de deuxième. Bref, tout cela pour dire que nous nous battons comme des diables, ça combine bien au milieu avec de bonnes séquences comme cet enchainement de passes avec Romain le cool pour Jaja qui décale Alex… mais nous ne parvenons pas à faire la différence.
Il faudra toute la DETERMINATION de Max, que je félicite d’ailleurs pour être resté calme sur un attentat adverse, pour transpercer le gardien et délivrer le peuple celte avec cette ouverture du score.
La fin du match sera un combat âpre où nous offrirons quelques corners aux adversaires pour mieux les dégouter derrière avec une défense héroïque au grand dam de leur coach qui n’en finira plus de s’impatienter de cette égalisation qui ne viendra jamais.
Le match s’achève sur cette victoire, le cri dans le vestiaire a résonné jusqu’au Roy d’Espagne ; c’est dire si cette victoire fait du bien. Un grand bravo à tous et félicitations à chacun d’être allé au bout de l’effort pour enfin redonner des couleurs au CIC A.
A la semaine prochaine avec, je l’espère, les mêmes intentions et la même envie.
PS : Président, double résumé = double prime ? 😊(réponse du prési ben 0 + 0 ça fait??)
HAIL HAIL
Romain Cini

2 réflexions au sujet de « Championnat senior 2019/20 : Day 5 : BMC – CIC A : 0 – 1 »

  1. Steph coach d'1 jour (de greve)

    0+0= la tête à Roro ….
    Bravo pour ce résumé : j’ai pu m’imaginer cette victoire toute en détermination et en volonté (et techniquement degueulasse )… une victoire CICienne en sorte.

    Un grand sage du club disait : on joue comme on s’entraîne. Continuons à être sérieux aux entraînements et les résultats suivront !!!

    P.S. : on me dit dans l’oreillette que Romain fera tous les résumés de décembre ….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.