Match amical senior 2019/20 : premier match officiel : CIC D – Massilia Dockers : 6 – 1

Lundi 16 septembre 2019 : Premier match amical au stade dato à 19h30 :
Celtic Irish Club D – Massialia Dockers : 6 – 1
Buteurs : Romain, maca, Yannou, cyril et Yannick
résumé Maxou

CIC D Vs DOCKERS ou CIC D – Vs Jeremy

Chaleur pesante, match à confirmation, trois lourdes défaites, lacunes notables, voilà le climat de ce match de 16 septembre 2019 où nos celtes vont devoir prouver que ce collectif n’a pas disparu que seuls les restes de soirées alcoolisées, oisives et décontractées sont le résultat de ce manque de sérieux de ce nouvel entame de saison.

La plupart de l’équipe est présente à l’entrée des vestiaires, retard des frères PNL brushing oblige et d’un long déplacement du mauvais olympique guigui notre adorable lyonnais.
Une sympathique odeur post soirée parfume ce vestiaire (responsable inéluctable notre plus jeune espoir martinache, vomito). Ça nous met dans l’ambiance, tout le monde se prépare, quelques tacles verbaux interagissent, sans ça le collectif ne peut pas se réveiller.
Échauffement pris en mains par notre célèbre dutrou habillé d’un long trench sans rien en dessous, il venait de faire 2 courses nous expliquera-t-il…
Nos joueurs sont prêts, le coach et son ami Churchill démarrent le speech. Beaucoup auront du mal à comprendre les termes pessimistes, optimistes voire même opportunité sauf un Jeremy mais on reviendra sur l’opportunité qu’il a su saisir au cours du match…
Tout comme son homologue capillaire, notre professeur Xavier expliquera et donnera des raisons de nos défaites par le biais du bon niveau de nos adversaires mais également par notre manque de sérieux et d’application mais mettra un point d’exclamation non negligeable concernant notre point fort de l’année dernière qui a bien disparu ces trois derniers match: la solidarité.

Compo:
Hugues et ses 6m
Cé et son magnifique pied droit
Jeremy ( t’inquiète je vais m’occuper de toi)
Maxou et son corps de wenger (il faut lire vainqueur)
Clément temps de jeu effectif 15min
Yannick et toutes ces maternelles
Arnaud et sa grosse boca
Geoffrey JOURDREN
Macara et son poste de numéro 10
Romain et ses crampons Maurice belay, footballeur né à SUCY EN BRIE…
Et notre idole, notre buteur PIPO diazinho

Sur le banc bien assis voire même un peu trop notre « chair » espo accompagné de notre espagnol nando aka raleurman. En attente de brushing et déplacement du 69, vont les rejoindre les audibert et guigui.

Début de match, bon entame de notre part, notre jeu se met petit à petit en place malgré quelques péchés mignons avec des longs ballons long de ligne mais nos milieux se font entendre et on les cherche un peu plus et là on arrive à dérouler. Un Yannick en superforme bien aidé par ces acolytes du milieu et les appels de balle de nos attaquants.
Yannick maîtrise le sujet et nous fait maîtriser le match l’ouverture du score est le résultat d’un enchaînement de passes et de mouvements collectifs.

Les buts fusent, le jeu déroule MAIS UN ÊTRE CELTE, jaloux de l’efficacité de ses compatriotes veut mettre sa pierre à l’édifice. Il veut être décisif et son moment de gloire arrive. Il est là. Il est prêt, attentif aux mouvements de ses coéquipiers, du placement de son gardien, rien ne lui échappe sauf une règle: si tu marques dans tes cages y’a but pour les adversaires. Et ça il ne le savait pas! Le coach avait tout dit au speech, notre cher celte a tout écouté mais le coach n’a pas précisé ce détail! Faute à lui d’oublier le quotient intellectuel de son interlocuteur et capitaine du soir.
Pour nos chers lecteurs il est important de rappeler les faits. Attaques des DOCKERS, faute de leur part dans notre surface, Hugues et sa qualité de passe veulent jouer vite sur un clément en déficit d’hydratation et de lucidité. Ça ne loupe pas, passe directe à l’adversaire, Clément cherchait encore son poste (c’est la 35e quand même…), contre attaque, passe en profondeur… ET LÀ, IL (notre fameux celte en pleine euphorie) saisit enfin L’OPPORTUNITE (cf speech coach) de placer une volée EXCEPTIONNELLE dos au cage qui prend à contre pied son gardien afin de glisser ce ballon dans les filets! Et BUT!!! Tel un PIPA en pleine finale de copa américa il court autour du stade langue tirée regard rempli de grinta… mais personne le suit.
Professeur Xavier, la tête dans les chaussettes (non pas tête pied nu) regrette de ne pas avoir dessiné les consignes pour notre QI déficitaire…

Allons bon… rien de grave on lui explique et nous expliquera plus tard qu’il a été « nul j’ai été nul mais nul nul » tout en reprenant mot pour mot les dires de son acolyte jourdren.

Bien entendu pas mal de nos joueurs se sont distingués dans ce match.
Arnaud, une bonne prestation mais ternie par des paroles incessantes qui lui ont fait se déconcentrer de son placement. Dommage parce que ce milieu était vraiment bien en place et par des dribbles et ses passes il arrivait à libérer des espaces. Des qu’il comprendra qu’il se (et nous) rend le match difficile en l’ouvrant il fera un bon au niveau individuel et collectif.

Parlons de son ami et notre blessé préféré espo qui nous aura impressionné, même les plus grands ne savent pas faire ce contrôle. Le Shplok! Irrémédiablement et incontestablement le contrôle le plus efficace et le plus dur à réaliser. Ballon dans les airs, notre technicien attaque le ballon, bombe le torse et SHPLOK contrôle du ventre, le ballon tombe dans les pieds! C’est notre alcantara du jour! Belle prestation de 5min tu as fait mieux que Clément! Magnifique

Diaz, dit « PIPO », nous a régalé d’une part par ses appels, et d’autre part par son altruisme et son don de soi mais également par ces faces à faces loupés mais avec classe. Des tirs à 2m des cages qui finissent poto de corner ou grillage des immeubles de l’autre côté de la route et bien entendu par son efficacité à aller chercher les ballons quillés par nos frère PNL.

D’ailleurs parlons un peu d’eux, notre fredo adoré nous aura régalé à coup de coude sur les adversaires mais aussi par ces frappes à la bagayoko.
Et que dire de son frère… Je le cite « t’inquiètes ma beauté, aujourd’hui je défends… ». Suis-je obligé de préciser que j’ai joué arrière central et arrière latérale en 2e mi-temps… seuls les vrais savent… sans oublier bien entendu que tout ça a payé parce que sur les 6 buts (bon j’en ai mis 5, faute de mémoire à court terme) 1 but et des plus importants a été marqué par notre arrière/ailier droit yannou ma beauté! Demi volée parfaite au 2e poteau. Sans oublier ses excuses adressées au coach après son comportement idiot bête sur le banc. Sale fiotte tu mérites.

En résumé:
Début de Saison peu glorieux, avec un réveil collectif avéré mais loin de là confirmer sur ce 1er match officiel. Du travail on en a, ne pas se reposer sur cette victoire, se remettre en question, se recentrer sur le collectif, se montrer moins égoïste et surtout les gars on sait qu’on se régale ensemble et ça ça n’a pas de prix alors réveillons nous et travaillons ensemble parce que c’est pas un joueur qui va nous faire nous régaler mais tous ensemble.

Une réflexion au sujet de « Match amical senior 2019/20 : premier match officiel : CIC D – Massilia Dockers : 6 – 1 »

  1. Maca

    Tu m’as régalé mais t’es un batard (ça tout le monde le sait)
    On a redressé la barre, maintenant il faut continuer dans cette voie…
    Hail Hail

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.