Match amical 2019/20 : CIC D – Bompard : 2 – 7

Lundi 2 septembre 2019 : Match amical au stade ganay à 19h30 :
Celtic Irish Club d – Bompard : 2 – 7
Buteurs : Geo et Diazhino
résumal ESPO Bis

Match amical « Diazympico » entre Bompard et le Celtic D
Nous nous retrouvons pour un match amical entre « amis » ou le plaisir de jouer prend le dessus sur tout autre chose.
Objectif numéro 1 se reprendre du premier match amical ou l’on a laissé entrevoir quelques difficultés physique.
Arrivés à l’heure au stade pour une fois, je me retrouve aligné d’entrée, une première depuis les années 2000. Accompagné de Jeremy cela ne s’annonce pas de tout repos mais bon nous savons tout de même que tous les autres joueurs présents sur la feuille de match sont prêts à faire les efforts pour les amis

Début de match en faveur de Bompard, nous courrons de partout sans trop souvent récupérer le ballon.
Yannick et Max au milieu de terrain se démène en vain mais les milieux adverses trouvent les intervalles et nous plantent des banderilles avec un petit ailier droit dont Jo en rêve encore la nuit. Un film de cul en direct.
L’élément marquant de la première mi-temps se situe par l’expulsion pure et simple de Nando par l’arbitre du match, je n’ai entendu que des éclats de voix « tu nous chies dessus » par ci « je ne retournerais pas à Nice » par la … Bref triste journée pour le football celte.
Mi-temps 3 à 0 pour bompard

La deuxième mi-temps débute avec l’entrée de Lucas, pas sur le terrain bien sûr, sur le bord du stade en touriste comme d’habitude avec son petit chocolat et sa trentaine de pain au lait (j’avais un petit creux dira il)
Nous réussissons à trouver la faille en deuxième mi-temps avec un chef d’œuvre signés geoffrey , cafouillage , contres chanceux et tirs à bout portant , quel plaisir pour les yeux .
L’embellie fut de courte durée, le petit ailier droit continué à ridiculiser notre ami JO, sur le banc nous nous demandions mais comment fait-il pour garder son calme ? Ce n’est pas humain.
A un quart d’heure de la fin, la goutte d’eau qui fait déborder le vase, JO perd ses nerfs des sprints comme c’est pas permis « on se retrouvera » « on se retrouvera » pour attraper ce petit être disons-le clairement sans aucune compassion pour la race humaine .
Tout se calmera avec la sortie de Jo, « Tout, il faut tout oublier »
Nous en prenons trois autres tranquillou avant que Diaz sur un ultime bon centre reprenne du pied droit face au but et nous permette de debreaker dans ce set maitrisé par Bompard . Score finale 6 à 2
Nous lançons la saison sur les chapeaux de roue, heureusement le Pub après le match nous a fait le plus grand bien

Hail Hail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.