Coupe de France delaune 2018/19 : 1/16 em de finale : USMT Créteil Saint Maur – CIC : 3 – 1

Samedi 23 février 2019 : 16eme de finale de la coupe de France delaune au stade Adolphe Chéron 62 quai de l’Artois, 94170 Le Perreux sur Marne à 15h00 :
USMT Créteil Saint Maur – Celtic Irish Club : 3 a 1
Buteur : anto sur peno

Equipe : hugues, toto landi, nono landi, mat raymond, antho sabourin, yannick capitaine, maca, jéremy jeres, bazin romain, vacchino, nando, guillaume dhérot, faycal,loris, antho, espo, coachs: gilles D et Jaja.
Supporters : Tonton, caro, darma, french branch de liverpool, amis parisiens, observateurs en tout genre.

Résumé by Romain Bazin
Samedi matin rdv à la gare à 6h30 au plus tard. J’arrive à 6h28 et je vois un groupe de joueurs je me rapproche en croyant retrouver les bhoys c’est l’equipe de Fizios qui monte à Paris également (pas pour rien eux aussi apparement). Où sont les celtes? Je tombe finalement sur Faycal et Hugues qui cherchaient des têtes connues depuis 5 mn. Le coach Gilles arrive, tonton peu à peu le convoi se forme, les têtes sont plus ou moins fraiches(…😂), il ne manque plus que les Landi et Vakino qui finissent par arriver 10 mn avant le départ. Allez on embarque, les siestes bienvenues pour certains, les parties de contrées en 30000 pour d’autres, ou le plein de conneries pendant 3h30.
On arrive Gare de Lyon il fait beau, même chaud, direction Bry sur Marne pour profiter de la célèbre terrasse du Chablis 2. Pâtes, plat du jour aile de raie hummmm Darma, la serveuse est ravie. Arrivée des internationaux au compte goutte (Guillaume, Yannick, Anthony) tout frais leur club les ayant libérés un jour avant pour qu’ils dorment sur place.
On file au stade, superbe complexe. Nous sommes reçus par le capitaine adverse et les délégués. Les conditions sont parfaites, temps magnifique, terrain synthétique en bon état, nous avons des supporters (merci à eux ✌️) des bâches, les supporters adverses ne nous chambrent pas et nous laissent tranquille, vestiaire impeccable, de la place pour s’echauffer. Il ne manque que les arbitres… qui arrive à 10mn du coup d’envoi. Les protèges tibias obligatoires et les tacles interdits…
Gilles donne la compo et les consignes, Jaja et Yannick interviennent également, on est prêt. Entrée league des champions, huddle, photo avec tout le monde. Le match débute, rapidement on comprend 2 choses. D’une part nos adversaires se sont bien préparés, ils sont concentrés, ils jouent avec des lignes très serrées en se montrant agressif sur le porteur de balle, ils utilisent très souvent leurs ailiers rapides en profondeur et abusent un peu du jeu long, ils veulent un match de duels. D’autre part l’arbitrage ne semble pas impartial, nous sommes systématiquement hors jeu (même quand Nono part de son camp), les fautes s’accumulent dans un sens, toutes les remises en jeu litigieuses sont pour nos adversaires, nous prenons un carton blanc mérité pour jeu dangereux mais il me semble que les adversaires en méritaient au moins 1 ou 2 pour le même excès d’engagemment. Malgré tout cela en première mi temps nous avons 10 bonnes premières minutes où on les malmène avec notre jeu de passes rapides. Ils se montrent dominateurs et Hugues nous sauve sur 2 face à face (à la limite du 5m hors jeu le 2e…). Ils obtiennent un pénalty assez généreux à mon avis, mais bien joué par l’attaquant. Leur joueur décide de le frapper en force et tire 2 m au dessus ouf! Dans le dernier quart d’heure on reprend la possession et l’initiative du jeu, une première action arrive à Nando qui seul à 35m du but tente un lob raté, il se rattrape sur la 2e où il file au but fixe le goal tire… poteau ça revient sur Faycal qui croise sa frappe, le goal intervient magnifiquement. Un peu après corner pour le Celtic, le défenseur adverse bouscule son gardien le ballon est relâché l’arbitre siffle (pourquoi ? pour la sécurité du gardien qu’est-ce que vous voulez monsieur?). Les contacts sont rugueux Jeremy est blessé.
Mi-temps 0-0, les délégués assurent aux coachs qu’ils vont toucher un mot aux arbitres pour qu’ils se ressaisissent…
Gilles nous remobilise et nous demande de rester concentré et d’utiliser le jeu de passes simple et rapide en élargissant pour la seconde mi temps.
Reprise du match, cafouillage dans notre surface, Hugues mets une main sur le ballon immobilisé au sol le joueur adverse shoot but validé (comment il avait le ballon non? Y’a plus protection du gardien?). Je me blesse ce qui me permet de sortir et d’assister au hors jeu de 3 m non signalé sur le 2e but adverses. 8mn depuis la reprise 2 erreurs d’arbitrages nous coûtent 2 buts… À partir de là on rentre dans leur jeu de duels où nous sommes moins forts et une nouvelle fois arbitré différemment, les fautes et les cartons s’accumulent pour les celtes (entre 30 et 40 mn à 10 contre 11). Les nerfs sont difficiles à calmer, les paroles s’envolent, les arbitres dépassés et nos adversaires concentrés agressifs et appliqués ne lâchent pas une victoire qui leur tend les bras. Pourtant Espo reçoit un bon ballon dans la surface adverse, un défenseur intervient jambe haute semelle en avant pas de faute… On réclame le penalty non accordé, les adversaires mettent le ballon en touche, on leur rend, manque de concentration un attaquant nous punit 3-0. On pousse donc on se découvre sur un ballon en profondeur Antho est devancé par l’attaquant celui-ci passe devant tombe « intelligemment », sourire en coin, l’arbitre siffle une nouvelle fois. A la 88e à la suite de plusieurs contacts appuyés un adversaire perd ses nerfs et tacle semelle en avant, pied décolé sur la cheville d’un celte. Petite échauffourée et juste carton jaune… À la 90e en guise de signature, pour parachever une œuvre complète l’arbitre nous siffle un penalty, celui sans incidence, qui n’a aucune saveur puisque sur le centre ça sera la fin du match (qui veut dire « ben pour vous aussi je siffle »…). Antho le transforme 3-1 fin du match.
C’est dur à encaisser, la frustration est énorme, non pas d’avoir perdu, parce que nous n’aurions peut-être pas gagné ce match avec un autre duo d’arbitres nos adversaires avaient beaucoup de qualités et méritent leur victoire, mais de ne pas avoir pu défendre nos chances. D’avoir fait tout ça (déplacement depuis Marseille, solliciter les celtes parisiens, la préparation en amont) pour finalement une parodie de football, avec des arbitres au mieux dépassés au pire malhonnêtes, et des délégués cherchant à calmer tout le monde se montrant compatissant pour faire avaler la pilule. J’espère qu’ils interviendront pour que ça ne se reproduise pas ou du moins le moins possible.
On passe à la collation offerte par Saint Maur, qui nous a très bien reçu, merci bien.
Le retour est long un peu moins dans le train où les supporters du 15 de France, du Nimes Olympique boivent des coups, assurent des blagues et profitent de nos humeurs et revendications 😂😂😂.
Encore un grand merci au Celtic et à nos supporters.
Hail hail
http://www.celtic-irish-club.com/wp-content/uploads/2019/02/photos-usmt-créteil-cic-by-darma-2018-19-16-eme-cdf-40.jpg

2 réflexions au sujet de « Coupe de France delaune 2018/19 : 1/16 em de finale : USMT Créteil Saint Maur – CIC : 3 – 1 »

  1. tonyexgoal

    Oooooh Toulouse…!! how to loose !! J’ai bien fait de ne pas avoir vu ça alors. Bon et à Brest, on y va en Car ou en Avion ?
    Merci de nous avoir fait vivre le match car je ne l’ai pas trouvé en Replay sur aucunes chaines.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.