Archives de catégorie : Celtic A

FSGT League senior 2018/19 : Day 15 : CIC A – AS Sainte Marguerite : 5 – 2

Lundi 11 mars 2019 : 15eme journée de championnat senior poule D au stade de saint tronc didier à 19h30 :
Celtic Irish Club A – AS Sainte Marguerite : 5 – 2
Buteurs : papa 3 buts, garcou, max
Resume papa

FSGT LEAGUE SENIOR GROUPE D : DAY 15

Stade St Tronc Didier

Lundi 11 mars 2019

CIC A vs ASSte Marguerite : 5-2 (3-1)
Buteurs : Papa (×3), Garçou, Max
Passeurs : Math, Garçou(×2), Antho, Max

Equipe: Remi – Lucho, Vasyl, Antho, Math – Romain Cini, Alex, Taxi2 – Max, Papa, Jérôme
Remplaçants : Jimmy, Philou, Garçou

Dirigeants : Pierrot, Manu, Taxi1, Franck, Steph

TITRE : Tête à Tête… à Tête

Pouquoi ce titre?
Tout simplement car votre attaquant vedette a inscrit un triplé de la tête (bouffez moi le cul les jalouses!!!).

Et à part ça il n’y a rien à raconter de ce match si ce n’est que Moïse jouait dans lequipe d’en face puisque la défense celte s’est ouverte en 2 comme la Mer Rouge pour le laisser marquer!!!!

Sinon comme d’hab on s’est pris un but en pleine lulu (Remi :super plongeon pour la photo !!!) et Antho a claqué des fesses dans le vestiaire.

A noter tout de même les jolis buts de Garçou et Max mais je ne regardait déjà plus le match car j’étais sur le banc …. ok je deconne mes poulets.

Hail ! Hail !

FSGT League senior 2018/19 : Day 14 : EMH Allauch – CIC A : 2 – 5

FSGT LEAGUE SENIOR GROUPE D : DAY 14

Stade Dato (ancien Grande Bastide Cazaux)

Lundi 4 mars 2019.
Résume Vasyl MYTSKANIUK

CIC A vs les Allaudiens de l’EMH : 5-2 (SCORE MI-TEMPS : 3-1)
Buteurs : Vasyl, YesPapa, Jérome, Garçou, Max

Passeurs : YesPapa (2x) et Jérome (2x)

Observations diverses sur le match : un peu de vent, belle pelouse, bon éclairage.

Equipe: on commence avec Rémy dans la cage, Antho et Jimmy défenseurs centrales ; Vasyl – coté gauche et Azibi – coté droit. Au milieu Jean-Luc, Philou et Romain Cini. Jérome, Garçou et YesPapa sont en attaque.
Remplaçants : Roman CULboy, Jo de la D, Mat Renda (très fatigué après un marathon) et Max
Supporteurs : Pierrot, Manu et Jerem (de la D)

Dirigeants : Stéphane

TITRE :

RESUME

Une bonne soirée sur le stade Dato, le foot est de retour. Ça commence avec des blagues parfois pourris mais on y est dans une humeur plutôt positive.

Hail, hail! The celts are here! On entend les cris.

Depuis le première sifflet qui démarre le match nous avons confiance en nous-même. Ça passe le ballon du droit à gauche. Nos flancs sont hyper actifs avec un YesPapa devant qui crache le feu après “un petit” apéro.

On est tranquille, ça va arriver nos buts. Et oui, effectivement, notre dragon (cochon) fait un très bon centre, et moi je cours presque depuis notre cage jusqu’à la zone de récupération adversaire.
Première touche – une bonne réception, deuxième – une frappe assez forte est leur gardien même s’il touche le ballon, il est obligé de capituler.

Bientôt, grâce à notre haut pressing la défense de l’adversaire tremble et commet une faute.
YesPapa en profite et marque après une belle passe de Jérôme.

Tout va bien, donc notre dinosaure Bardy (le numéro dix de l’Allauche) décide de donner un coup de chance à notre adversaire. Au début, un face-à-face sauvé par notre gardien (Rémy t’étais énorme). Un deuxième fini par un lob magnifique par son attaquant.

Tout le monde est excité, on entend “calmons-nous les gars” du banc.

Heureusement, on arrive à marquer un troisième but grâce à une tête déviée de YesPapoutelli et une frappe clinique de Jérôme.
La première mi-temps se fini par quelques occasions de notre part et ça siffle la fin des premières 45 minutes.

Pendant la petite pause le coach nous dit que tout va bien, qu’il faut récupérer plus de ballons au centre et gagner nos duels individuels.

En semblant tout compris nous démarrons une deuxième mi-temps assez mal en prenant un but tout de suite.

Heureusement, la planète de CIC (A) a besoin d’un héros pour renverser le jeu et sauver tout le monde.
Il arrive, rapide, persévérant, techniquement parfait et tactiquement énorme – Sébastian Garcia.
Il prend le ballon, dribble quelques joueurs comme des plots statiques et fini son solo par un panenka.
On peut mourir tranquillement – le monde est entre de bonnes mains (ou pieds).

Les dernières 20-30 minutes nos joueurs rapides : deux Romains et Max terrorisent la défense adversaire. Celui dernier même arrive à profiter d’un face-à-face et établir notre score final : 5-2.

Entretemps, il y avait un joueur qu’avait marqué un bon but tout au début du match, mais il n’a pas inscrit un autre dans la cage sans gardien…

Honnêtement, les gars, je l’ai vu déjà dedans, donc je me suis pas concentré du tout.

On continue notre course ! Soyons lucides et appliqués chaque match et chaque entrainement !

Hail ! Hail ! The celts are here !

FSGT League Senior 2018/19 : Day 13 : Exempt, Amical CIC C – CIC A : 6 – 1

Lundi 25 février 2019 : 13 em journée exempt senior du lundi donc Match Amical CIC C VS CIC A au stade michelier à 19h30 : CIC C – CIC A : 6 – 1
Resume Rémi Bongiovanni

CIC A VS CIC C

STADE MICHELIS (non putain jérome c’est stade MICHELIER !!!!!)

Température printanière , belle pelouse,mais éclairage bizarre….

Les 11 de départ
Nico dans les buts non pas Donati un autre (quoi que…)
Défense: Lucho, Antho, Pierre (un nouveau), Mat
Milieu: Alexis (non non il est pas blesse) Rom Taxi et Rom Cini (le retour)
Attaque: Jérome(qui a trouvé le stade) Papa et Jacky (quoi Jacky ??? notre meilleur joueur et de retour !!!)

Sur le banc :Garçou,Vasyl

Score 6-1 pour le CIC C
But: Garçou

De retour surs les terrains après 15j de vacances forcé j’ai le plaisir de retrouve mon ancien coach Cyril gonzales avec qui je jouais a l’époque à st tronc.
La semaine précendente pour les adeptes de facebook un vieil article de journal avait refait surface sur notre épopée en coupe: nostalgie quand tu nous tiens….

Dans les vestiaires notre équipe arrive compte goûte et j ai la bonne surprise d apprendre que pour ce match amical le coach a décidé de tester un nouveau gardien, et je retrouve enfin le poste d attaquant que j’affectionne.

Mais j ai aussi une pression supplémentaire car maintenant j ai un titre de meilleur joueur a défendre , en plus nous avons recrute papa au mercato il risque de me faire de l’ombre !!!

Les adversaire eux ont les crocs ils ont du mal a digèrer le premier match amical (4-4) et compte bien nous prouver que le score de l époque n était qu un accident….

Et très vite le match prit une mauvaise tournure , avec un but encaisse dans les première minutes l attaquant filait seul au but pour inscrire le 1-0 , a mon avis il était hors jeux mais bon quand on fait un auto arbitrage c’est compliqué.

Très vite un deuxième ,puis un troisième but ,il n y a pas photo le cic c fait mieux tourner le ballon et a plus de maîtrise et il sont plus jeunes ces petits cons.
Moi de mon cote je crache les fondue savoyarde , les raclettes et les aperos de cet hiver…

Bon ok ils sont meilleur ms ce soir mais on est pas des poussins non plus.

Grâce a un pressing un peu plus haut on a quand même réussi a récupérer des ballons un peu plus dans les zones dangereuses et à se procurer quelques occasions souvent venu du cote gauche grâce a la vitesse de mat ,pour recherche papa dans l axe.

Et sur un autre déboulé de mat cote gauche papa récupère le ballon au milieux de 3 défenseurs il essaye de s’en sortir tant bien que mal , le ballon revient sur mon pied droit mon meilleur pied au niveau des 6 mètres putain je vais marquer pour mon retour !!!
mais le ballon fini derrière les cages comment est ce possible !!!
J entendais les insultes descendre de tribunes « jacky tu tire mieux dans tes films que sur le terrain !!!», mais sur le ralenti diffuse sur bein sport a 00h01 on voit bien que quand je frappe c’est papa qui vient me contrer croyant que j étais un adversaire d après la version officiel. Moi je pense qu il a peur de moi….

Bref on en reste pas la sur un touche bien tirer par lucho, jacky (decidement je suis partout) reprend le ballon de la tête , juste au dessus de la barre.

Ca sera a peu près tout pour la première mi temps , si je me souviens bien garcou remplace jérome et vasyl rom cini qui revient de blessure.

On a peut être prit un ou deux but mais j ai arrête de compter !

A la mi temps alors que je m apprêtais a vomir le repas du réveillon steph me demande si j ai mes affaire de goal.
En effet nico s’est blesse : au final c’est peut être donati ! La malédiction des nicos gardien a encore frappe tout comme celles des christophes les éternels blessé…

Je me retrouve donc au goal pour cette deuxième mi-temps que l on attaque plutôt pas mal.
papa pèse plus sur la défense adverse et garcou se procure quelque bonne situation et fini par trouver les filets d une belle demi volé du droit , notre défense tiens plutôt bien le coup , et notre milieu compose de rom taxi , pierre et alexi (tj pas blesse) ressort mieux les ballons.

Le cic c tente sa chance de loin mais je suis a la parade car comme le disait l article de journal de l époque je suis « impérial sur ma ligne ».

Bon au final j en ai quand même prit 2, mais la deuxième mi temps fut mieux dans l ensemble même si les esprits commence légèrement à s’échauffer.
Ça reste qu un match amical , le plus important sera de répondre présent lundi prochain en championnat.
On a récupèré des blessés et testé deux nouveaux joueur (pierre et nico), et on avait que 2 remplaçants sur ce match.

La fin du match est sifflait score final 6-1 les adversaires nous chambrent un peu mais normal ils ont raison, mais au fait vous etes classé combien vous ??? Parce que nous on est premier !! Et a nous de le rester !!

Hail Hail !!

FSGT League Senior 2018/19 : Day 12 : CAM Phénix – CIC A : 1 – 5

Resume by Lucho

FSGT LEAGUE SENIOR GROUPE D : DAY 12
Stade SAINT TRONC DIDIER PARK
Lundi 4 FÉVRIER 2019
CAM PHENIX vs CIC A: 1-5 (0-4)

Terrain NICKEL et éclairage très moyen, vent glacial.
Equipe: Remy – Breton invisible-Cissousback-432-Mme Renda-Jambedelaine-BBB-Mangechevilles-Mmmm-Fiston-Papa
Remplaçants : Couscous-Charly-Jaja-TVB
Spectateurs : Congelés et meritant dont Pierrot et Manu

9eme : but Papute (assist Mmmm)
15eme : but Mathieu (assist Papute)
20eme : but Papute (pas d’assist)
41eme : but Mathieu … du droit (assist Papute)
51eme : but Mathieu (assist Philou)
79eme : but CAM PHÉNIX

LA SEGUE DE L’OHARAS

Pratiquer le 5 contre 1 face à une équipe dont le patronyme évoque certes un oiseau mythique est un délice que nos mains expertes ont d’ailleurs vu souvent rejaillir le feu d’un ancien volcan qu’on croyait trop vieux.

Au plus profond de mes souvenirs, cette première jouissance libérée délivrééééé a fait naitre enfin un homme et gifler l’adolescent qui tapait dans le ballon pour seule distraction.

Ce nouveau jouet pris à pleine mains, oui j’ose mettre un « S » car certes avec une raquette j’étais droitier, mais il me semblait que l’autre me donnait l’impression de n’être pas finalement si seul dans cet exercice solitaire et me fit pour un temps troquer mon ballon de cuir avec ce qui ne me servait jusqu’à présent qu’à pisser.

Cette 1ere Came inondant mes doigts fragiles et apprentis fut donc la confirmation de cette voix enfin devenu grave après une mue de castra atroce qui laissait croire à certains que j’étais une demoiselle. Car je ne porte pas les cheveux longs seulement depuis qu’ils ont refusés de se reproduire. Pourtant, je sais encore comment on fait pour ça, n’est pas Maxime ?

Quelques années ont passés depuis, mais n’en déplaise aux vertueux, demandez donc à Pierrot, lui qui pratique encore les bienfaits de l’onanisme. Bon, le bougre ne vous l’avouera pas à la première pinte, mais sachez attendre les nuggets de notre ami Américain, juste après son autre ami Irlandais, et il vous dévoilera tous les secrets de cette pratique spirituelle qu’il partage avec une biathlete Italienne dont je tairai le nom par respect pour elle.

Mais si nous évoquions ce gazon pas si maudit que ça en ce joli lundi d’hiver, mais finalement très agréable.

Nos Celtes se devaient de faire impression, se devaient de justifier leur statut de prétendants au titre final, ou du moins honorer leur si décrié titre de champion d’automne conclut par une victoire sur MARGERANGERS la semaine précédente au prix d’un match héroïque et acquise par la plus petite des marges sans un Remy fabuleux et 10 Guerriers voir 14justement pas solitaires ce soir là. Il semble donc que si les Celtes tracent leur route, Bhoys et Gers devraient se retrouver pour la dernière ligne droite lors du dernier match de la saison.
Encore faut il que notre parcours ne se retrouve pas trop entaché de points égarés ça et là..
Le travail fut donc fait pour cette 1ere échéance avec un Papa de feu et un Mathieu de glace !

Un beau doublé pour notre Phénix à nous, revenant encore une fois inonder de sa verve poétique nos douches les plus glacées de sa voix suave et juvénile et sans doute le 1er triplé de l’histoire pour Mathieu sans sa mère.

En 20 minutes seulement, Phénix faisait pschitt, (1 fusée pour celui qui a compris)les Bhoys montraient leur nette supériorité et volaient dans les plumes de leurs adversaires. Mmmmm s’offrait sans bruit une passdess à cette occasion.

L’oiseau blessé reprenait son vol et les débats s’équilibraient avant que Mat ne s’offre à sont tour un doublé sur une nouvelle offrande chevaleresque et altruiste de notre oiseau rare. Lui dont les centres Amaviens arrivent souvent nulle part, il cadrait enfin ses 2 seules frappes !

Le job était fait avant d’aller écouter les sages conseils de notre Druide lui aussi atteint du syndrome du Phénix, Calie juste avant Noel pouvant en témoigner.

Surtout ne pas rejouer la scène des sourds ou nous nous étions poignardés gronda t’il pour nous remémorer cette 2ème mi temps pitoyable quelques semaines à peine.

Le message fut bien reçu. 6 minutes exactement pour atteindre celle qui collerait finalement (j’espère que vous suivez) parfaitement au score. Philou délivrait un caviar à notre nain favori qui du haut de ses trois pommes clôturait son triplé.

Le match était ensuite superbement contrôlé par l’ensemble des Bhoys. Derrière, Remy se tournait les pouces, la vielle garde jouait à l’ancienne et les milieux étaient morts de faim. Ils réclamaient tous les ballons pour le faire circuler proprement. Une véritable démonstration et meme une partition parfaite malgré la présence d’équipiers un peu moins réguliers venus amicalement remplacer nos Bhoys blessés. Jaja, Charly et Cissou, sans véritablement nous faire équilibrer la balance des ages vers celui ou l’acné recouvrait une partie de notre système pileux encore foncé.

Sur une de leurs seules incursions dans notre moitié de terrain leur avant centre assez excentré décochait un missile qui allait se loger bien entendu en pleine lucarne du beau, du bon, du très Bongiovanni !!

Plus rien n’allait bouger jusqu’au dernier coup de sifflet.

L’année nouvelle continue de nous faire voyager dans notre imaginaire. La dernière ayant déjà vu rejaillir le feu de quelques anciens et donner des naissances alors que leurs cheveux blancs trahissaient leur âge, la nouvelle annonce peut être le retour du CIC A dans la sphère des vainqueurs.

Ce lundi soir, j’ai fait une entorse à ma routine, j’ai troqué ma GUINNESS pour une bien nommée O’HARAS 51, à défaut de pastis, voilà comment célébrer une magnifique victoire.