Trophée CDA 2015/2016 : Journée 2 : CIC A – EMSO : 4 – 1

Résubien by Baka
Lundi 14 Décembre 2015 : 2éme journée du trophée CDA au stade de la Fourragère à 19H15 : CIC A – EMSO : 4 – 1
Buteurs : Marco*2,Yes papa, Garcou

Stade : de la Fourragère (superbe, soit dit en passant !!)
Temps : frais mais supportable…
Pelouse magnifique !!
Eclairage : Bon !
Douche : de bons et de mauvais souvenirs (certains savent…!!)
Spectateurs : pas loin du guichet fermé !!
– Pierrot Maricon el Hechicero, toujours fidèle au poste,
– Ophélie (Goalkeeper Nico’s girlfriend)
– Manu Pian-Pian (rongeur lui aussi, paraît-il…, mais pas masqué !!)
– Chris, toujours blessé.
– Cristobal…
– …Et Baka, en deuxième coach, mais arrivé en retard…

Compo réalisée par la version chauve de B. Schweinsteiger…
(coach Manu ayant décidé de faire une Bielsa…, mais pour la bonne cause !
j’espère que tu t’es régalé, coach !)

Alors, – Jacquie était chargé de garder les buts,
– Garcou (à droite), Antho (à gauche), Franky et Steph (dans l’axe)
étaient chargés de garder Jacquie,
– Hugo (dans la même catégorie que Renda et Attia), Fred (une Vieille Bite),
Jean-Luc (une TRES TRES Vieille Bite) et Nico (une autre Vieille Bite) étaient, eux,
chargés de s’occuper du milieu de terrain,
– Nabilou (une troisième Vieille Bite)…
– Et Yespapute (qui fait son grand retour) pour les t‚ches offensives.

Et sur le banc : Marco (LE rongeur masqué), Roberto (le nouveau pote des arbitres)
et Xavi (pas très bien en ce moment, ce qui est assez rare pour être souligné).

Bon, petit résumé rapide (amputé de la 1ère demi-heure, car les Blacks sont souvent en retard,
mais,là, c’était justifié !) de ce dernier match de l’année pour l’équipe première
du Celtic Irish Club.
Donc, lorsque j’arrive, Antho s’essaie à un coup-franc trés bien placé à l’entrée de la surface
de réparation qui, finalement, ne donnera rien (il touchera la barre un peu plus tard sur
le même exercice), mais les « vert et blanc » mËnent déjà 1 à 0 grâce à notre rongeur favori
(et oui, Marco) qui ‡ ouvert le score de la tÍte sur corner
(c’est en tous cas comme ca qu’on m’a décrit le but…) !
Jusqu’à la mi-temps, les Bhoys maitrisent globalement les débats, mais n’arrivent pas à se mettre
à l’abri. (Une mi-temps qui arrivera à point nommé pour notre Très Très Vieille Bite, qui se fera
remonter les bretelles par l’un de ses partenaires pour avoir mis à peu pres 10 minutes pour
se replacer au milieu du terrain alors qu’il se trouvait aux abords de la surface adverse, et
pour avoir essayé de crier : « j’aa…(grosse respiration), j’aaaaa…(grosse respiration),
j’aaaaa…(grosse respiration), j’aaaaarrrriiiiive…!!!!)
Alors que Jean-Luc a finalement regagné son poste, l’arbitre prend la décision de mettre
fin aux supplices de notre T.T.V.B. adorée, et donc de signifier la pause !
Les joueurs du C.I.C. A enfonceront finalement le clou au cours de la deuxième période,
après quelques changements effectués par la paire (culé celui qui dit « de couilles ») qui compose
habituellement l’un des meilleurs milieux de terrain…
au monde, et qui se retrouve donc pour l’occasion intronisée « coach » : le duo Baka – Romain !!
Cette petite précision faite, revenons au jeu.
Le rongeur masqué va parvenir à s’offrir un doublé après de multiples tentatives; Yespapute va, lui,
ouvrir son compteur but en 2015 avec le C.I.C. A (mais va devoir retourner sur le banc suite à une
légére blessure), et Garcou, jaloux du but magique inscrit par Baka deux semaines auparavant,
va presque l’imiter (à 10 mètres pres; comme quoi : l’importance des « FAIS 10 METRES de Jean-Luc…)
d’une frappe en rupture de 33,27 metres environ qui ira se loger sous la barre du gardien adverse.
Dans ce paysage idyllique, une petite ombre tout de même, mais qui restera toutefois sans conséquence :
le but encaissé par Jacquie (qui s’offrira aussi par ailleurs une horizontale du plus bel effet
sur une grosse frappe adverse !). Malgré cette petite péripétie, le pote de Michel passera globalement
une soirée sans grosses frayeurs. Ceci grâce à une partie dans l’ensemble bien contrôlée,
même si la deuxième période a été relativement équilibrée.
Tous les acteurs au maillot cerclé vert et blanc sont cependant à créditer d’un très bon match,
réalisé avec beaucoup de sérieux, et avec un remerciement particulier pour nos trois Vieilles Bites
du vendredi soir (Fred, Nico et Nabilou {à ne surtout pas confondre avec Nabila}) !!
A noter également la sortie de notre tout neuf « quinqua » à deux minutes de la fin du match,
ceci afin qu’il soit célébré par l’un des nombreux artifices pyrotechnique de Romain Chauvesteiger !
Du coup, le C.I.C. A renoue avec cette fameuse tradition, qui veut que le dernier match de l’année civile
soit toujours ponctuée par une victoire. Et oui, renoue, car la dernière rencontre de l’année 2014
avait été marquée par une défaite cruelle !!
Prochain épisode (en espérant le même résultat pour bien commencer l’année) le Lundi 4 Janvier 2016,
avec la 3∞ journée du Chalenge CDA !
Bonne Année, Meilleurs Voeux et surtout Bonne Santé à toutes et à tous.

Hail !!! Hail !!!
Baka.

4 réflexions au sujet de « Trophée CDA 2015/2016 : Journée 2 : CIC A – EMSO : 4 – 1 »

  1. Tonyexgoal

    Le challenge CDA il est à nous les gars si on déconne pas. Cette compèt est vraiment faites pour nous, alors si on la chance de gagner un titre, c’est bien celui-là car il me semble que l’on à pris trop de retard pour le championnat.
    Merci Négrito d’avoir mis 3 semaines pour faire ce superbe reportage pleins de bites. Si je les raconte, il doit bien y en avoir une vingtaine…décidement, tu aimes ça. D’ailleurs les douches de ce vestiaire s’en rappellent encore.
    On attend donc de voir si tu feras mieux dans le prochain reportage puisqu’il est encore pour toi…

    Répondre
  2. MANU

    Haaaaa, un resumé tout frais, d’un match de 2011-2012 ! Baka, tu as du l’écrire à l’encre de chine avec une plume de mini fauvette, ce résumé.
    Bon, merci Cap’tain, joli resumal pour joli succès. Come on Bhoys

    Répondre
  3. Steph PIAN

    Super résumé Baka pour un match tout en maîtrise de notre part.

    Mea culpa TTVB: c’est moi qui ai crié sur toi pour revenir. Mais c’était un réflexe car il manquait un joueur à ton poste et je n’avais pas vu que tu étais aux avants avants avants postes …..

    Sinon si je me trompe pas le but qu’on encaisse n’est pas une très grosse frappe mais un ballon piqué sur une sortie de Rémy.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.