Championnat Senior 2014/15 : Journée 6 : CIC A – FC Entrepotes : 2 – 1

Reportage : BUBU
Lundi 12 janvier 2015 : 6ème journée de championnat, poule D au Cesnepark à 19h30 :
Celtic Irish Club A – FC Entrepotes : 2 – 1 (mt 0 – 1)

Compo du soir :

Gardien : Francky
Défense centrale : Jean-luc, Romain
Latéraux : Olive, Jo
Milieu défensif : David
Milieux offensifs : Karim, Alex, Xavi
Attaquants : Vincent, Marco

Remplaçants : Jérôme, Cyril, Romain et Sébastien.
Entraîneur : Bubu

Dirigeant : Pierrot

Spectateurs : A guichet fermé, merci à toutes et tous !

Une victoire Entrepotos.

Pour cette 6ème journée de championnat le CICA reçoit le FC ENTREPOTES dans son antre mythique du Cesne, vous noterez que dans mythique il y a mite, d’où la légère tonsure de notre bon vieux synthétique. On rajoute un éclairage en panne, un arbitre légèrement en retard, ce qui procure à votre vieux coach un stress et une approche du match assez négative. En face c’est jeune et surtout très motivé, rappelons que nous avons déjà joué contre eux lors du premier match amical de la saison et ça s’était soldé par un match nul 2-2 avec quelques accrochages et échange de politesses verbales. Bref ils sont motivés comme jamais, preuve en est leur échauffement qui commence au moment où nous arrivons au compte goutte au vestiaire. Notre échauffement est correct par rapport aux dernières prestations, j’insiste sur celui ci car vu notre moyenne d’âge légèrement plus élevée que la plupart des équipes que l’on croise, il est primordial de bien rentrer dans la partie. Contrôle des licences sur le terrain, minute de silence par rapport aux incidents survenus à Paris et la partie peut enfin démarrer. Et contrairement à ce que je pensais nous rentrons superbement bien dans ce match puisque nous nous procurons deux occasions franches lors des cinq premières minutes malheureusement vendangées ou stoppées par leur excellent gardien. La confiance s’installe, on produit du beau jeu malgré le pressing de nos jeunes adversaires, le repositionnement de Xavi en 10 y est sûrement pour beaucoup. Derrière ça ronronne tranquillement, Francky n’a quasiment rien à faire, Jean-luc est bien placé, Romain est impérial au marquage, Jo prends bien son couloir mais n’oublie pas de défendre, Roberto repositionné à gauche est intraitable. Au milieu ça bataille dur, Baka est omniprésent, Alextaxi se montre plus dans le jeu et nous gratifie de quelques jolis centres, Karim à droite combine bien et se bat comme un lion, Xavi se démultiplie manque juste le dernier geste. Devant Vincent prends bien son couloir gauche et Marco livre un vrai combat avec son stoppeur. Sur le banc on se les gèle un peu donc j’envoie tout le monde s’échauffer. Jérôme remplace Karim qui a beaucoup donné vers la 25 ème minute, entrée timide de notre maçon mais bien mieux en seconde période et Garcou remplace Marco que je sentais un peu émoussé par son duel. Un Garcou plein d’envie et de motivation mais parfois un peu trop brouillon. Bref on arrive pas à marquer malgré de multiples opportunités et bien entendu ce qui devait arriver arriva, sur une touche de Jo pour Jean-luc, celui ci passait le ballon en retrait trop mollement à Francky qui dans la précipitation dégageait comme il pouvait sur un adversaire qui tentait sa chance de 50 mètres et faisait mouche d’un superbe lob dans le but vide. Stupeur générale, même eux n’y croyait pas mais bon c’est le sport et le sport demande parfois des erreurs. Quelques actions plus tard l’arbitre venait siffler la mi-temps sur ce score flatteur pour les potes de 1-0, venait pour moi alors le moment de sortir les bons mots afin de remobiliser tout le monde et de bonifier ce premier acte qui fut, malgré notre incapacité à scorer, un de nos plus beau depuis longtemps. Je préparais donc mes mots mais ceux ci furent vite remplacés par une gueulante digne d’un de mes prédécesseurs tellement chacun y allait de son petit commentaire provocant un vrai brouhaha sur le banc de touche. Cela a eu pour effet d’arrêter le match d’à côté, parait même que des voisins ont porté plainte… Donc une fois le silence obtenu, et être passé pour un fou, le discours était simple, ne pas s’affoler et continuer car il restait une mi-temps à jouer et que ça allait forcement finir par rentrer. Cissou prenait la place de Vincent et la seconde période repartait sur le même rythme de notre part, beaucoup d’envie et d’intentions mais toujours un problème de conclusion. Jo s’essayait à la frappe lointaine, une d’elle venait s’écraser sur la barre, Romain plaçait une magnifique tête croisée que le gardien sortait on ne sait encore comment, et j’en passe quelques unes tellement notre domination était grande. Romunoz rentrait à la place de taxi, bien briffé par son coach qui lui demandait de ce rappeler à son bon souvenir en jouant en 9 et demi. Le temps passait et nous nous approchions inexorablement vers une nouvelle désillusion lorsque sur un ballon en profondeur Vince grillait la politesse à toute la défense mais venait se heurter au gardien sortit à sa rencontre mais Marco suivait bien et poussait le cuir dans le but vide. Léger moment d’hésitation mais l’arbitre validait la réalisation et ce fut la délivrance à un quart d’heure de la fin. Cependant on sentait la tension monter de part et d’autre, personne ne voulant perdre se match. Les fautes s’accumulaient et sur l’une d’elle leur numéro 10 y allait plus bêtement que méchamment sur roberto, s’en suivi explication de texte avec 2-3 poussettes pas bien violentes. L’arbitre calmait les débats avec 1 carton blanc de chaque côté et le jeu pouvait reprendre une fois les esprits plus tranquilles. J’avais peur que cette interruption freine notre marche en avant et je demandais à tout le monde de ne pas s’enflammer. On m’a toujours dit que si l’on ne pouvait pas gagner un match il ne fallait pas le perdre. Mais ce ne fut pas le cas et à 2 minutes du terme mon joker héros du jour allait sortir de sa boite, et sur une frappe improbable à l’entrée des 18 mètres venait loger le ballon sous la barre du gardien qui s’avouait vaincu pour la seconde fois. Nouveau petit moment de flottement car l’action était semble t’il entachée d’une main de Vince, l’arbitre validait le but et seconde libération avec léger moulon de joie sur notre Romunoz. Et là tout le monde a bien retenu les mots de captain Bardy qui avait demandé de se battre comme des lions jusqu’au bout, exaucé ! L’arbitre mettait fin aux débats sur ce score de 2-1 pour nous qui, même s’il a été acquit dans la douleur, reflète largement la physionomie du match tellement notre domination fut grande et sans partage. Nos adversaires furent coriaces et fair play, reconnaissant pour certains que notre victoire était méritée, merci à eux car pour faire un beau match il faut être deux. Un grand merci aux spectateurs-dirigeants-commentateurs d’être venus nous soutenir par ce froid, une pensée à ceux qui n’ont pas pu venir pour diverses raisons et en particulier à notre petit Vincent qui soigne un poignet douloureux, une pensée aussi à ceux qui ont joué un peu moins que les autres mais ce n’est pas toujours évident lorsque le match est tendu. Un joli cri de victoire dans le vestiaire qui fait du bien avec des sourires partagés et comme le dit un célèbre philosophe allemand : « la routourne tourne » car après 2 défaites 3-2 concédées dans les derniers instants de la partie il fallait réagir. Pas trop de monde ensuite au pub pour fêter notre première victoire de l’année mais ce sera pour une prochaine fois je n’en doute pas. Et l’aventure continue car nous sommes toujours en course en championnat et en coupe donc on s’endors pas sur nos lauriers et on persévère avec le même état d’esprit.

HAIL HAIL

10 réflexions au sujet de « Championnat Senior 2014/15 : Journée 6 : CIC A – FC Entrepotes : 2 – 1 »

  1. Baka

    Putain Coach !!!!!
    C’est le meilleur reportage qu’il m’ait été donné de lire !!!!!
    Bon, sinon très bon match et très belle victoire les chattes !!!!!!!!!
    Alors comme dirait un certain Jean-Yves Lafesse : « Pourvu qu’ça dure !!! »

    Répondre
  2. Steph

    C’était frustrant de perdre deux matches à la dernière seconde.

    Surtout lorsque ça fait 3 mois qu’on ne joue pas et qu’on regarde ses copains se démenaient sur le terrain.

    Lorsqu’on a marqué ce 2nd but, sur le banc avec Olivian nous avons fait autant de bruit que le virage du Stade Vel’: putain c’était jouissif!!!

    J’ai d’ailleurs un petit pensée pour Olivian qui a ressenti des douleurs à l’entraînement: courage mon grand, j’espère que ce n’est qu’une fausse alerte.

    En tous les cas belle solidarité celte et très beau spectacle développer par le CIC: continuez comme ça et on viendra encore longtemps se geler sur le banc pour vous encourager.

    Une dernière petite chose: il faut arrêter avec ses discussions et ses attitudes négatives y compris le jeudi soir qui ne vont pas dans le sens de l’équipe et qui gâchent le travail accompli.

    Répondre
  3. Taxi Driver

    Wouééé Coach Bubu! Bravo pour ce beau résumé!
    Mais c’était pas à notre tout nouveau buteur vedette de le faire?
    Bravo à tous (même à Jean Luc) pour cette belle victoire!
    Hail! Hail!

    Répondre
  4. LETCHKOV

    Bien joué les filles ! On remet ça ce soir j’espère !
    Merci Bubu pour ce reportage d’une grande clarté. J’étais pas là mais j’ai l’impression d’avoir vu le match.
    A ce soir les lapins

    Répondre
  5. Tonyexgoal

    Fidèle, fidèle à ce que nous avons tous vus….du début à la fin !! Et si tu cries pas un peu de temps en temps, tu sers à rien !! Alors, je te le redis, le meilleur ce soir là, c’était toi !!
    Et là encore avec ce reportage, c’est toi !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.