LJ Castellane A – CIC A : 5-2 (1-0)

Stade : Saint André Park
Arbitre : Pas bon, limite limite, voir même dangereux !!!
Adversaire : LJ Castellane A
Buteur : Baka, KarlJu.
Titre : Terminus on nous descend !!!
Composition : Vedralex, Bruno, Jean-Marc, Romain, Bardy, Karl Ju, Pierre Philippe, Farid, Julien, Baka, Junior, Taxi, Scuale, Skippy.

N’avez vous jamais eu cette sensation le matin en vous levant que vous allez vivre une journée de merde ?
C’est exactement ce que j’ai ressenti ce lundi 20 octobre à 6h00 quand mon réveil a sonné. Je vous passe les petits tracas personnels et professionnels qui me confortent dans cette idée. Le matin sms Tourteau, indisponible, bientôt suivi de Guillaume pour angine et on termine par Junior blessé à la cuisse sans oublié Romain blessé au genou et Taxi tout juste remis d’une sciatique. Bref pas la joie, mais l’adversaire de ce soir ne devrait pas être coriace. Effectivement la LJC A est moins forte que la B. Donc on se change, et là surprise on retrouve les gars déjà rencontré en amical. Mimet va voir le responsable qui lui explique que la FSGT leur a conseillé de changer de nom (en fait passer de B en A) car notre poule est plus relevée !!! Bref ça continue. A cela on ajoute un arbitre que l’on connait et qui n’est pas réputé pour la qualité de son arbitrage.

Et l’arbitrage va être au coeur de cette rencontre. Certes les joueurs en face sont bons mais en plus de leur technique, et vitesse ils vont y ajouter le physique. On va se faire bouger comme jamais et cela avec la bénédiction de l’arbitre. Julien va prendre quelques coups bien sentis au milieu, mais ce n’est par rapport à ce qui nous attend.

Au niveau du jeu, on est constamment dépassé mais sans subir d’occasions franches. Nous on ne montre rien hormis une reprise terrible de Farid sur un corner repoussé que l’on a vu dedans, mais non juste à côté.

Sur un énième débordement un centre venu de la droite de la défense dépasse tout le monde sauf l’attaquant adverse qui fusille Védran à bout portant. Cette avance est méritée tant le jeu fut à sens unique.

Mi temps sur ce score de 1-0. Mim insiste sur la faiblesse de la défense centrale adverse (trop laxiste) et demande aux joueurs de presser et surtout de rentrer comme eux nous rentre dedans. Reprise et après 40 secondes de jeu centre anodin et un « J’ai mais finalement j’ai pas » d’Alex et but au second poteau. Bientot suivi d’une frappe lointaine et d’une reprise au second poteau. 4-0 le navire prend l’eau. Mimet fait entrer Junior qui sur deux actions se fait découper en morceau sans que l’arbitre n’intervienne. Mimet fait sortir le minot qui est en sang avec un trou dans le bras, la main, les paumes des mains défoncés, les genoux en sang !!! A tel point qu’il nous fait un quasi malaise. Pour tous sur le banc le match devient secondaire. Pire l’arbitre dit à PPD notre capitaine de se taire sinon il lui sort un blanc et qu’il est là pour assurer la sécurité des joueurs !!! Entre temps Baka réduit le score suite à une belle action, suivi d’un but fantastique de KarlJu qui enchaine amorti poitrine et reprise de volée.

On reprend espoir mais un tir lointain et sans danger de 25 mètres finit sa course au fond des filets d’un Alex très mal inspiré ce soir…
Fin du match et dans les vestiaires tout le monde s’attend à une soufflante. Que nenni !!! Mimet ne veut pas en rajouter conscient que ses joueurs savent qu’ils sont passés au travers mais il demande juste d’aller voir l’état de Junior histoire de comprendre que ça ne doit plus jamais arriver. On touche à un celte on touche à l’équipe. Alors les gars une fois mais pas deux.

Ce qui va suivre est surréaliste. L’arbitre vient encaisser son dû quand Bardy lui demande venir voir Junior. L0 l’arbitre s’emporte en hurlant « vous ne me montrez pas du doigt. » Palabres qui durent qui durent… Tout ça va se terminer devant la commission c’est sur…
Avant de rentrer à la maison Mimet s’arrêtera au Pub et bien lui en a pris. Car si la déception était belle et bien présente, la fin de soirée fut mythique grace à Skippy, et son désormais célèbre : »Skippy what ??? ». Rom, Taxi et Bardy se joignant à Mim pour le rendre fou en glissant des Skippy dans toutes les phrases, françaises bien entendu…

Cette défaite bien que dure à avaler doit nous servir pour progresser dans nos futures rencontres. Quand parfois la technique ne suffit pas ben il faut y mettre le physique. Quand je dis physique je ne parle pas de casser du joueur mais de montrer que l’on est là. Je sais je radote mais putain comme j’aimerais être entendu !!!

Hail Hail

Mimet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.