Eoures Camoins – CIC A : 1-6 (1-3)

Stade : Eoures Igloo Stadium
Arbitre : Bon
Adversaire : Eoures-Camoins
Buteur : Mehdi, Romain, Junior, Junior, Skippy, Skippy
Titre : Sincères RemerCICments…
Composition : Vedralex, Karl Ju, Jean-Marc, Bruno, Romain, Bardy, Pierre Philippe, Farid, Julien USTM, Junior, Taxi, Mehdi, Skippy

Pour certains un club de foot c’est juste un moyen, un endroit pour venir tuer 1 heure 30 le lundi et le jeudi. Pour d’autres ce n’est qu’une bonne excuse pour aller boire une mousse avec les copains, et puis il y a ceux pour qui un club est une famille. Le mot doit être pris dans le sens « ce qui te touche nous touche ».

Une famille de sang, j’ai la chance d’en avoir une, très soudée, forte, unie autant dans la joie que dans la peine.
Et puis il y a la famille de coeur, celle qui compatit par un regard, una accolade, un sourire, une tape, une parole.
En ce lundi j’ai ressenti le besoin de m’évader pendant 90 minutes, d’oublier tant que soit peut ce triste week end. M’évader ? Oui, mais où ? Et la l’évidence m’est apparu, vers vous ! Vous ma famille de coeur. Certains ont du trouver cela indécents, courageux ou surprenant… Ma crainte vous perturber, mais mon désir dans la quête d’un peu de plaisir fut plus fort… Et je ne fus pas déçu. Comment aurais je pu l’être devant le spectacle proposé. Un football bien léché, avec une grande fluidité dans les passes, un grand respect des consignes tout y était !!! Nous avions envie de nous racheter contre cette équipe d’Eoures qui nous avait si durement corrigée l’an dernier… Nous leur avons même rendu la monnaie.

L’entame du match fut bonne avec un bon pressing. La disposition en 4-4-2 en losange fut efficace, avec Junior lancé parfaitement 2 fois en profondeur pour autant de débordements et de centres. Mais par deux fois Medhi par manque de conviction ne réussissait pas à transformer l’offrande. Mais ce n’était que partie remise car ce même Medhi catapultait au fond des filets un ballon trainant dans la surface. La panoplie de la bonne équipe continuait à être déployer avec redoublement de passes, sorties propres, décallage ou autres changements d’aile. L’équipe adverse étant condamnée à courrir désespérément après le ballon. Pour enfoncer le clou il y a ce but extraordinaire de Romain. Suite à un ballon mal dégagé, notre portuguais préféré nous gratifie d’un ciseau retourné que même lui n’avait un jour imaginé. Superbe !!! Comme toujours cette facilité incite certains à une poussée d’individualisme que Mimet corrige immédiatement. Sur une rare poussée adverse l’attaquant adverse d’une certaine passivité pour devancer toute la défense et réduire le score d’une tête croisée. Pas franchement mérité d’ailleurs Junior se fait un devoir après un face à face victorieux et plein de sang froid d’aggraver quelque peu le score. 3-1 score à la mi-temps.

La seconde repart sur le même tempo avec toujours cette fluidité, et pas mal d’occasions que nos celtes n’arrivent pas toujours à conclure. Cependant Junior après une belle ouverture de Taxi réussit un beau contrôle et vient inscrire un doublé. Skippy après moult hors jeu rate lui son face à face en butant contre le gardien fantasque espagnol. Il lancera son fameux « FUCKKKKKKKK » mais ce n’est que partie remise car sur un débordement et un centre en retrait de Medhi notre Kangourou marseillais frappe dans le but vide mais sa balle heurte la base du montant, elle lui revient dans les pieds et même en s’emmêlant les pinceaux au risque de se faire deux entorses il rentre dans la cage avec le ballon. Un vrai but australien !!! Son doublé en revanche sera de toute beauté. Alors que Tourteau frais comme s’il avait passé la journée sur l’étalage d’un carrefour demande à sortir. Mimet lui demande encore un petit effort. Le temps d’une interception autoritaire, et d’une ouverture pied gauche pour Skippy qui reprend victorieusement en pleine course. Il peut enfin céder sa place à Bruno. Dans ce schéma tout le monde à fait du très bon boulot. Même Karl ju remplaçant Vedralex blessé. De PPD, Tourteau, Jean-Luc, Romain et Bruno derrière, en passant pas Julien, JeanMarc ou encore Taxi au milieu en garde fou. Farid à la baguette alimentant les remuant et efficaces Skippy, Medhi et Junior en ballon. Même Baka en réparateur de pylone et Pierrot en supporter ont été bons… L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur cette victoire large et méritée.

Cri de victoire, cri de dédicace emplit d’émotion (hein PPD ?).

Mimet ne s’attarde pas pour laisser profiter les garçons de ce beau succès. Il a eu ce qu’il était venu chercher: 90 minutes de plaisir avec sa famille de coeur pour avoir un peu de force à insuffler à sa famille de sang.

Alors les gars tout simplement: MERCIC

Hail Hail

Mimet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.