FSGT League BPa7 2018/19 : Day 23 : CIC – Phocea B : 4 – 7

Vendredi 17 mai 2019 : 23 eme journée de championnat vétéran BPa7 au stade de saint tronc didier a 19h15 :
Celtic Irish Club – Phocea B : 4 – 7
Buteurs : darma, csc , nico a, mat
Resume nico a

Ce vendredi n’était pas un jour comme les autres.
Déjà, je n’étais plus malade Cool

Mais surtout nous affrontions les premiers de la pool Phocéa B qui pouvait perdre leur titre en cas de défaite…

Le coach choisi une Formation en 3 2 1 en première mi-temps.

La composition de l’équipe est la suivante :

Thierry en gardien ;derrière Schramm dans l’axe, Nico M et Mat, les deux Fred au milieu et Charles devant.

Les dix premières minutes sont assez équilibrées. On sent que les victoires précédentes nous motivent. Est-ce que cela sera suffisant face au collectif et au déplacement de Phocéa B ?

Il faut bien reconnaître que ces diables vont vite, ils se trouvent facilement et ils ont un numéro 10 qui envoie du lourd…

Subitement, un de nos arrières monte sur un contre qui s’avére infructueux.

Phocéa B profite de cette occasion pour nous faire subir à notre tour une contre-attaque fulgurante punitive…

1 à 0 pour Phocéa.

Le compteur s’emballe et les buts s’enchainent.

Les cris du bancs et des supporteurs Celtic(équipe des V C au complet qui joue après nous) ne semblent pas avoir d’impact sur nous ; nous sommes sous pression.

C’est bien connu quand on a la tête sous l’eau, notre champ de vision se réduit. Ou quelque chose comme ça Clin d’œil

4 à 0. Darma rentre et remplace Charles.

Très rapidement, notre président à une première occasion. Raté. Mais il en faut plus pour décourager notre Darma. Dès la seconde occasion, Darma concrétise et la met au fond. 4 à 1.

Sur l’engagement, nous prenons le cinquième et dernier but de la mi-temps.

La pause vient à point nommer. Seconde période. Alain remplace Thierry.

La pause nous a fait du bien. Phocéa a mis du temps pour marquer le sixième but. On sent bien qu’un vent de rébellion souffle sur nous.

Mat, véritable incarnation de ce vent, prend de vitesse le gardien qui fini par marquer contre son camp. 6 à 2.

Nous continuons le pressing et obtenons un corner joué par Fred C.

La balle atterrie dans les pieds d’un défenseur qui rate son contrôle… et fini sa course dans les miens, incroyable, pas le temps de réfléchir, je lâche une praline qui fracasse la cage. 6 à 3.

Nous encaissons le septième à nouveau sur un contre. Et Mat, toujours aussi vaillant Clin d’œil, feinte le gardien et conclu ce match sur un score de 7 à 4.

Nous gagnons donc cette seconde période 3 à 2 avec plus d’envie, plus de passes, plus incisif et plus de plaisir.

Saluons aussi au passage Alain qui nous a maintenu dans le match.

Nico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.