Tournoi Gokick 3 à Milan 2011/2012 : Le CIC retrouve son titre!!!!

résumal by darma
Pour la troisième fois consécutive, le CIC se déplace à Milan pour participer au Tournoi de Gokick, dans le cadre de 100 parties en 1 jour!! Enorme manifestation de générosité, de partage, organisé à L’Arena Civica (stade mythique de l’Inter de Milan).
Nous participons au tournoi à 5 cette année, avec des quarts de terrain et des buts plus petit.
Départ le vendredi 8 juin 2012 pour 9 d’entre nous vers 10h. Deux voitures : La Bardy car avec Yes papa, Steffane, Zim et Tibo que l’on prendra au passage à Nice) et la Didier sorry car avec Darma, Adri le retour et Thierry de beaucaire.
Déplacement paisible avec pique nique, rosé, photos et une arrivée à l’auberge vers 17h. Une douche plus tard direction le rendez vous dans un bar avec les GOKICKERS. Hélas personne et surtout pas de TV. Donc on se retrouve dans un Pub pour assister à l’ouverture du Championnat d’Europe des Nations avec l’équipe favorite de notre ZIM contre la Grèce. Une déception plus tard(match nul) et surtout bières et vino blanco frizante. On retrouve Luigi, Paola, Frédérica et surtout l’animal Riou qui sera ultile pour certains d’entre nous pour une visite guidée en voiture du vieux Milan. Quelques uns lachent et rentrent se coucher vers 1H30 sans oublié d’avoir mangé un bon gyros molto pimiento …Mister tâche Bardy!!! Quelques sorties individuelles pour d’autres et une rentrée vers 4H30. mais pour une fois pas de Candela.

Réveil tôt le samedi vers 8h pour aller à l’Arena Civica car le tournoi débute vers 10h. Cela se passe pas trop mal, le réveil n’est pas trop difficile. Et nous y allons en voiture pas comme l’année passée.
16 équipes dans 4 poules, les premiers de chaque poule, direct en Quart de finale, le deuxième et le troisième de direction les barrages. Le quatrième éliminé.
D’après l’organisation le premier match sera une formalitée. Déjà entendu ça moi. Donc Méfi.

Nous jouons notre premier match contre I-Friselloni vers 10h45, après s’être changé un peu n’importe ou.
Didier notre gardien est echauffé par Jean-Luc et la tactique du coach Darma s’oriente sur du 2-2 avec Jean luc/Steffane et Tibo/Yespapa avec Adri, Zim, Thierry et darma en renfort car les matchs durent 20 minutes.
Bonne rentrée en matière avec une victoire 5 – 0 avec des buts de Thierry, Yespapa(2fois), Tibo et Darma(sur passe cadeau de Yespapa); Didier n’a pas touché le ballon en 20 minutes. La confiance est la, même si le jeu du CIC est très moyen, sans pressing et sans concentration. M’ouai dit comme ça, on ne reve pas!!!!
Nous enchainons le deuxième match de poule dans la foulée contre I Gladi Attori. Le CIC a toujours du mal a développer son jeu mais remporte le match 4 à 1 avec Tibo (2buts), Yes Papa avec le plus beau but du tournoi sur une reprise de volée pleine Lulu, et Darma sur un caviar de Tibo qui glisse le ballon entre les jambes du gardien avant de se prendre le dit gardien sur le coup du pied.
Une heure de pause et nous allons chercher quelques munitions. Le temps alterne l’orage et le soleil.
Juste avant le troisème match il y a une animation pour la journée de Gokick avec des filles en colère qui jouent de la grosse caisse!!M’ouai pas tout compris mais c’était sympa.
Le troisème match contre Emergency Milano est le théatre d’énervements, de mauvaises passes, de cris, de manque d’envie, de solidarité. Nous nous imposons sur deux exploits individuelles de Thierry qui vole le ballon dans les pieds du défenseur, et de Tibo qui fait la même chose. Heureusement que Didier a été irréprochable et a sortie 3 énormes situations chaudes. A la fin du match c’est un CIC plein de cris de Jean Luc, et quand il a fini c’est un moulon de toute l^’équipe pour lui dire que le fond est vraie mais la manière NON. Comme souvent le CIC se sépare, pour réflechir et surtout boire et se restaurer car nous sommes qualifiés directement en Quart de finale. Nous savons que si nous continuons a jouer comme nous le faisons nous n’irons pas plus loin.
Jean Luc se remet en cause comme tous les autres. Longue attente jusqu’à 15h en regardant le match de barrage qui nous concerne avec deux équipes qui ne sont pas tendres entre elles. Après de nombreux tacles le match se débride a l’avantage d’Arsenal et se qualifie par 4 – 0 avec un beau but de l’argentin, sombrero et frappe pleine lulu.

Début de se quart de finale a fond de cale pour le CIC avec un enorme pressing de Yespapa et Tibo, et une concentration des 3 défenseurs Didier-Bardy-Steffane. Nous avons remporté tous les duels, et marquons le premier but par Yespapa avec une grosse hargne et un jeu a terre qui aurait pu etre sifflé. Mai 1 – 0 pour le CIC. Didier nous sort deux trois frappes avant que Yespapa nous face sa spéciale avec un débordement balle au pied de son vis a vis et une frappe lourde. Les remplacements ferons le job en continuant le pressing et remplaçant poste pour poste les joueurs fatigués avec la même intensité. Steffane nous bouffera l’argentin et le CIC écoeure les rouges d’Arsenal, en leur laissant aucun espace et aucune solution. Zim parachève le travail par une grosse frappe. 3 à 0.

Pas un mot, une seule erreur au compteur avec un oublie de marquage en 20 minutes, et surtout plus de cris. On a retrouvé le CIC. Adri a même une prémonition et annonce que l’on va gagner le tournoi.
Mais avant, il y a l’équipe des roses de Tony (Absolut)qui est très solide et que nous avions battu 2 à 1 l’année passé dans les dernières secondes.
Pour cette demie-finale, le challenge est le même qu’en quart, avec du sérieux et encore du sérieux. Pourtant le CIC concède son deuxième but du tournoi sur un controle orienté plus ou moins entaché d’une faute de l’attaquant qui dépose steffane avant d’aligner notre excellent portier. Un énorme combat entre le rugueux défenseur et notre Yespapa s’engage. Je décide de laisser Yes papa plus que de raison au détriement des autres joueurs. Les coups commencent a pleuvoir, les coups de sifflet aussi!! Toujours dans le même sens. Je commence a m’nerver envers l’arbitre. Pas bien je sais mais la c’était flagrant. Didier sort tout avec envie, chance et talent. Jusqu’au moment ou Yespapa nous ressort sa spéciale et casse la cage de Tony. Il ne reste que 3 minutes à mon chrono.Je décide de faire rentrer mo joker qui marque toujours dans les moments important. C’est sans compter sur l’arbitre qui rajoute 5 minutes de jeu. Les roses pillonent le CIC, tout le monde donne tout, même Zim!!! Je deviens assez énervé envers l’arbitre qui impunément continue d’être clairement le 6 ème homme de Absolut. Sur un énième coup franc le CIC récupère le ballon Yespapa temporise et met en retrait pour Zim qui explose la cage. 2 à 1 pour le CIC à la dernière seconde. Je vais voir l’arbitre pour lui dire mon mécontentement car nous nous moquons du résultat nous voulons juste avoir les mêmes chances que tout le monde.

Nous retrouvons les Latinos en finale comme l’année passée!!! Il y a de l’envie au CIC!! Et c’est sur une domination des Latinos que le CIC attend et laisse passer l’orage des occasions. Didier nous sort tout et si ce n’est pas lui, c’est la transversale. Malgré la petite taille des latinos, Yes papa n’arrive ps a prendre le dessus. je décide de le sortir et de faire rentrer Thierry qui va etre a l’origine du But de Tibo de la tête sur une touche magnifiquement dosé. le CIC ne lache rien a l’image de Adri qui rentre 3 minutes mais a fond, et de Zim qui remplace jean-luc qui est fatigué. Le CIC peut doubler la mise par trois fois sur une balle magique de Zim pour Thierry qui met du temps a se retourner et a frapper sur le gardien qui a été excellent lui aussi. Puis Yespapa qui par deux fois oublie ses partenaires pour frapper au frioul ou perdre le ballon. Malgré deux nombreux avantages de l’arbitre avec une main du gardien hors de sa surface non vu, de nombreux attentats non sifflé et 3 minutes d’arrete de jeu imaginaire, le CIC remport le Tournoi. Nous sommes content car gagné de haute lutte.
Par ailleurs le prix du meilleur joueur revient a notre gardien Didier. Récompense mérité avec tout les efforts fourni par notre Héros celte.
Remise des trophée, photos, douche, puis retour à l’auberge. On se matte le match Pays bas-Danemark avec quelques breuvages. Puis direction le Steak House Milano en taxi. Gros repas, puis gelati chez Fabrizio avant d’aller se coucher pour certains et d’aller danser ou pas pour d’autres. Alacatraz nous voila avec ses magnifiques torses, short moulant et regards langoureux de males en chaleur. Nous restons 45 minutes histoire de boire nos consos et retour à la case hotel pour oublié cette fin de soirée pas prévu comme on voulait.
Dernières discussions dans les escaliers puis dodo avant un retour sur mars assez tot pour pouvoir voter.

Encore un gros week end et une version attendu d’Adri le journaliste pour son grand retour à marseille.

Hail Hail The Celts are here!!!!!!!!!!!

6 réflexions au sujet de « Tournoi Gokick 3 à Milan 2011/2012 : Le CIC retrouve son titre!!!! »

  1. Clem

    Bien les gars, la saison des tournois est lancée et de belle manière.
    Bravo à vous et surtout à Didier Sorry qui apparemment a fait un gros tournoi.

    Vivement le résumé d’Adri, même si le tien Darma est très bien, et j’espère des photos illustrant votre déplacement.

    Répondre
  2. Didier Sorry

    Putain déjà en ligne…. trop bon ! ! ! Je me suis régalé… encore bravo pour ce week de ouf !
    Le CIC est le cauchemar des ritals ! ! ! ! ! ! ! !

    Répondre
  3. Didier Sorry

    Déjà en ligne ? putain que c’était bon… encore une fois présent à Milano et pour une fois, pas de maillon faible ! Un régal, du pur bonheur, des craintes, du stress, mal partout, mais à la fin on gagne ! un vrai cauchemars à rital ce CIC là ! ! !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.