Championnat FSGT 2010/2011 : Journée 8 : MIC – CIC A : 2 – 2

Résumal by Baka
Lundi 17 Janvier 2011 : Championnat Senior : Journée 8 :
Marseille Inter Club – Celtic Irish Club A 2 – 2 19:15:00 FRAIS VALLON

M.I.C. – C.I.C. A : D.E.U.X. – D.E.U.X.

« UN MOINDRE MAL »

Mesdemoiselles, mesdames, messieurs,

Bonjour, et bienvenue. C’est Baka, votre Capitaine bien-aimé qui vous parle et qui va vous offrir le résumé du match entre Marseille Inter Club et l’équipe première du Celtic Irish Club.

Match qui s’est donc déroulé sur la pelouse synthétique du Stadio Nacional de Frais Vallon, temps humide et température relativement fraiche (pour ne pas dire froide), ce qui est normal pour la saison. Éclairage normal. Très bonne douche !

Nous sommes donc le Lundi 17 Janvier, et la rencontre se déroule dans le cadre de la 8ème journée du championnat.

Composition des équipes :

Pour le M.I.C. : ben , des joueurs du M.I.C.

Pour le C.I.C. A :
J.S. Mandanda (« ALLEZ LES GARS !!! »)
Cristiano Romainldo (P.S.P.F : Portugay Sans poste Fixe)
PPD(« Et merde, fait chier, il m’a ouvert la tête ce con »
Hatem Bernard Fa(Autrement appelé Ramzi, allez savoir pourquoi)
Flo Djokovic(Autrement appelé Terminator, vous comprendrez pourquoi plus tard)
Baka ( Votre cap’tain et votre serviteur, What Else, la classe quoi)
Jean-Luc(Exceptionnellement appelé Bardy Balboa)
Jerem (L ‘ homme qui conseille à l’arbitre de l’expulser)
Taxi Prezzz (L ‘ homme qui ne joue qu’une mi-temps)
Zym(Autrement appelé Palette, « Oh mon vié ! Yespapa il me file pas un ballon!!! »)
Amir(Le Dieu – et combattant – Egyptien)

Remp. : Bru Banani (Bientôt 50 ans, mais toutes ses dents)
Steph (Coach de la Ruhr, « PUTAIN HATEM, LE 21, IL TE FAIT L’AMOUR !!! »)
Yes Papute (« C’EST QUI L’PAPA ??!!! », qui a mangé une feuille de match menu XXL !)

Sans oublier notre fidèle sorcier Pierrot « J.-M., Y PENSE QU’A TRONCHER, J.-M., Y PENSE QU’A TRONCHER !!! »

Buts : Baka, Yespapa.

Il est 18h35, lorsque j’arrive à bon port en compagnie de Pierrot. J. S. est déjà sur place, il nous explique qu’il est là depuis 20 grosses minutes (il est fou ce J.S.). Nous sommes suivi quelques instants plus tard par PPD, Palette et Flo Djokovic. Puis par Bru Banani (qui a très gentiment offert ses services au coach), Monsieur Fa, Jerem et Amir.
18h50. Mon téléphone sonne : le coach ! Il me signale que cela fait 45 mn que Romain et lui sont bloqués devant Auchan St Loup. Une circulation de fou, du jamais vu parait-il. (Moi, je me demande s’il ne s’est pas passé des choses entre eux dans la voiture !!)
Le gardien du stade nous file un vestiaire, nous pouvons donc aller nous préparer.
Nous sortons alors pour nous échauffer, en constatant que nos adversaires sont quasiment au complet. C’est alors que nous voyons un individu étrange sortir d’un gros engin tout noir. Oui oui, c’est bien lui, le double nationalisé Franco – Ukrainien, que je vais saluer au vestiaire. J’en profite pour constater qu’il lui manque bel et bien un œil ! (J’étais déjà au courant de ce qu’il lui est arrivé, mais il me livrera les derniers petits détails de sa mésaventure avec les « vieilles chattes » du vendredi soir).
Je peux alors ressortir afin de continuer mon échauffement tout en me disant que tout cela est bien mal engagé. En effet, des gars pas encore arrivés (il fait froid, ils n’auront probablement pas le temps de s’échauffer), un borgne, des doutes sur ma condition physique, et puis le fait de savoir que nous n’allons pas affronter des manchots. Ça fait pas mal de choses mais je positive.
Quand soudain, nos trois « bloqués de la circulation » arrivent à la queue leu leu. Ouf !
Nous sommes presque au complet, ne manque plus que Yespapute, qui pointera son crane chauve quelques instants après le début du match. Tous ces retards s’expliquant par le fait qu’il y a eu un accident sur l’autoroute d’Aubagne. Mon vier, ils auraient pas pu se rentrer dedans un Mardi !!

Vu l’heure, Serge (Marty, l’arbitre) décide de donner le coup d’envoi du match. Romain et Alex viennent tout juste de rentrer sur le terrain.
Pas grand chose à signaler (excepté les remontrances du coach envers Hatem, ce dernier oubliant quelque peu le repli défensif) jusqu’aux environs du quart d’heure de jeu où je vais illuminer de mon pied droit tout le stade et ses alentours. Corner en notre faveur, Palette récupère le cuir à l’entrée de la surface de réparation. En fait, il rate son contrôle (il va quand même me maintenir qu’il m’a fait une passe décisive !), le ballon continue sa course et se retrouve à 25 mètres plein axe. Et là, l’éclair de génie, la foudre !! Je déclenche une frappe thermonucléaire à mi-hauteur que le gardien ne pourra repousser autre part que dans son petit filet (il m’avouera à la fin du match qu’il irait passer des examens, ayant de vives douleurs aux deux mains…;))
Les Bhoys ouvrent la marque et mènent donc 1 à 0.
Le match est ensuite globalement équilibré.
A noter la rentrée de Yespapa en lieu et place d’un très combattif Amir, quelques arrêts de J.S., mais dans l’ensemble, le Celtic mène bien sa barque.
Nous devons jouer à peu près la demi-heure de jeu, et là, deuxième fait de jeu. A la suite d’un coup de pied arrêté en faveur du M.I.C., nous allons définitivement perdre notre « PIEEEEEERRRRRE » national. Son cuir chevelu n’ayant pas résister au coude d’un joueur adverse avec lequel il disputait un duel aérien. Précisons que cet acte diabolique a été totalement involontaire, les deux joueurs cherchant simplement à gagner leur duel correctement et proprement.
Changement donc : Romain le Sans Poste Fixe glissant dans l’axe en lieu et place de PPD, Bru Banani prenant la place du Portugay sur le côté droit de la défense Celte.

Tout en digérant ce remaniement non sans quelques frayeurs agrémentées de quelques ratés de toute beauté de la part de notre Yespapa, les joueurs au maillot cerclé vert et blanc atteignent la mi-temps sur ce score de 1 à 0 en leur faveur.
Mi-temps salutaire pour notre clan mais porteuse d’une autre mauvaise nouvelle (ou peut-être bonne…). Nous allons perdre un deuxième joueur en la personne du Taxi. Une course de prévu ….
Ceci dit, le coach et moi étions au courant.
Mais alors que nous étions 14 au coup d’envoi, nous nous retrouvons désormais à 12. Est-ce que le C.I.C va tenir ?

La deuxième mi-temps débute donc après avoir vu Amir rentrer devant au côté de Yespapa, Zym reculant d’un cran et prenant donc place au milieu de terrain.
Et contre toute attente, les celtes vont même faire mieux que tenir.
A peu près l’heure de jeu, après avoir manqué quelques bonnes opportunités, le géant chauve va enfin libérer ses partenaires. Sur un centre lumineux de Jerem, Yespapute catapulte, d’un coup de tête rageur, le ballon au fond des filets adverses. 2 à 0. Putain, c’est le pied, surtout par les circonstances qui entourent ce match. Mais, malheureusement, il reste une grosse demi-heure, et on sent que nos adversaires ne veulent pas abdiquer. Ça tombe bien, nous non plus nous ne lâcherons rien.
C’est donc parti pour 30 minutes de combat. Les deux équipes se rendent coup pour coup. L’une pouvant assommer définitivement l’autre, l’autre pouvant se redonner espoir en cas de réduction du score. C’est ce qui, malheureusement, finira par arriver, malgré une formation verte et blanche valeureuse et qui va se battre bec et ongle jusqu’à la fin.
J.S fait tout ce qu’il peut pour retarder l’échéance, Bru Banani fait flipper tous les joueurs du M.I.C qui essaieront de passer par son côté et qui doivent encore se dire « putain, il a 50 ans mais on est pas passé une seule fois !! », Romain s’efforce de bien commander sa défense, Hatem a largement rectifié le tir par rapport à sa 1ère mi-temps un petit peu délicate, Flo « Terminator » Djokovic, de tous les combats, ira même jusqu’à se retourner un doigt à la suite d’un tacle rageur. Doigt que Romain va remettre en place avec l’aide des conseils prodigués par un joueur adverse. Le Cyborg, après un gros cri de douleur et une grosse frayeur et après être sorti quelques instants, va reprendre sa place au cœur de la défense et tenir jusqu’au bout malgré une ultime douleur au genou (« personne ne peut l’arrêter ») !
Les milieux ne sont pas en reste. Bardy Balboa ne donne pas sa part du travail au chien, malgré un œil en moins. J’essaie de l’aider du mieux que je peux. Les minutes paraissent des heures.
Jerem (qui prend de nombreux coups et qui prendra un carton blanc pour le motif suivant : « Vous prenez des coups, certes, mais je veux pas vous entendre maronner pour dire que vous prenez des coups » ! « Ah, ben ouais, alors mettez-moi un carton plutôt que de le mettre à mon agresseur » !, ce que fit gentiment notre arbitre !) et Palette font tout ce qui est en leur pouvoir pour exploiter du mieux possible nos phases offensives.
Entre temps, le bombardier allemand a remplacé un Amir toujours aussi combattif mais justement épuisé par ce travail de sape.
L’entrée du coach va d’ailleurs correspondre avec un nouveau fait de match. Celui-ci demandant au capitaine adverse de retirer sa montre. Stéphane essuiera un refus catégorique. Le ton va alors monter quelque peu, obligeant Serge (toujours arbitre) a convoqué tous les acteurs de la rencontre afin qu’il les passer au détecteur de métal ! « Vous me cassez les c……., virez moi toutes vos babioles et même les piercings à la bite » !! « Romain, enlève la montre de Baka de ton fion… » !!
Bref, après ce petit interlude, le jeu reprendra ses droits, et les valeureux celtes prendront 2 buts en l’espace d’une dizaine de minutes. 2 putain de buts quasiment similaire. Ouverture en profondeur sur un côté, centre entre le rond point du penalty et les 6 mètres. Imparable.
Fait chier !! Après tant d’efforts !! Et après encore quelques occasions très franches de reprendre ou d’accroitre l’avantage, dont deux ou trois feront se dresser les cheveux à Palette sur sa tête.
Yespapa ne le voyant pas, donc jouant les coups en solo.

Au coup de sifflet final, on peut alors voir beaucoup d’amertume envahir les esprits verts et blancs. Si près d’une victoire, qui sans être logique, n’aurait vraiment pas été imméritée.
En tous cas, merci et un grand bravo à tous. Pour ma part, nous avons livré un très bon match, sérieux et courageux !!
D’autres combats encore plus farouches nous attendent. Nous en gagneront certains, nous en perdrons d’autres, mais surtout gardons l’état d’esprit que nous avons montré ce soir !!
Encore bravo à tous ceux qui étaient présent ce soir, et même ceux qui sont partis à la mi-temps ;))

Baka.

Hail !! Hail !! The Celts Are Here !!!

9 réflexions au sujet de « Championnat FSGT 2010/2011 : Journée 8 : MIC – CIC A : 2 – 2 »

  1. tonygoal

    Toi tu te fais pas chier…..on t’as dit que le reportage était pour Jeudi mais tu as profité de notre non qualification au match de coupe de lundi dernier pour prendre une semaine supplémentaire..Mais bon, en bon fonctionnaire, tu as l’habitude…Mais tu sais quoi ? Eh bien tu l’as bien utilisé cette semaine…Ton reportage est Anthologique…détaillé, précis, pertinant, amusant !!
    Merci d’avoir gravé cette page d’histoire pour l’éternité !!!

    Répondre
  2. Taxi driver

    Et ouai, il a fallut que je parte à la mi-temps… En ce qui me concerne, j’ai gagné 1 a 0!
    Vous pouvez pas vous passer de moi à ce que je vois!
    Très bon reportage quand même tafiole de Baka! Très drôle, même si pour ton but tu extrapoles quand même un tout petit peu. J’ai bien dit un tout petit peu…
    Hail! Hail!

    Répondre
  3. Alex ivaldi

    Putain on s’y croirait … Joli texte captain Baka … Je viens vous voir enfoncer chaumery lundi soir a Eynaud, rasez vos chattes et mettez du pento je prends mon nikkon et mon calepin pour le reportage …. A lundi

    Répondre
  4. Bruno

    Bravo Baka .. Super commentaire … mais pas tout le monde doit savoir que
    je vais avoir bientot un demi-siecle ..!!!!!
    Gros match de toute l’équipe .. A PLUS …
    Bruno

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.