Championnat 5ème journée Séniors Saison 2017 – 2018 AS BERRE vs CIC A : 3 – 0

CHAMPIONNAT FSGT SENIR GROUPE C

Lundi 27 novembre 2017

Stade de la Molle – Berre l’Etang 20h00

AS BERRE – CIC A : 3-0 (1-0)

Compo : Alex Attia – Garçou, Charly, Benjamin, Hugo – Jérôme, Romain Cini, Jimmy, Marco – Karim, Arnaud

Remplaçants: Laurent, Meda, Philou

Staff : Stephan

Supporter : Manu

Temps : 4°C

Résumé by Stéphan

Titre : When we were “BERREthers”

Il est de ces histoires qui se vivent et ne se racontent pas.

Des histoires sur des champs de bataille, pour la plupart des champs de patates, où s’écrivent les combats annoncés des plus déséquilibrés.

Des batailles desquelles personne ne peut s’échapper et où personne ne s’y rend en observateur mais en acteur déterminé et tourné vers un but collectif : cette volonté de défendre son territoire, de représenter sa cause, de porter haut et fier ses couleurs.

La beauté de ces combats réside dans l’inégalité des opposants et la prétendue victoire acquise par l’un des deux camps avant même que ne soit sonné l’hallali.

La bataille des Thermopyles n’a-t-elle pas apporté la preuve de la valeur du courage et du sens tactique ?
La défaite de Falkirk n’est-elle pas un symbole de la fierté écossaise et l’étincelle qui a embrasé la rébellion contre l’ennemi anglais ?

Et parfois l’Histoire, avec une grande Hache, bégaie et ramène les troupes sur le lieu de conflits anciens : marquées par ce passé commun les passions sont réveillées, intensifiées, exacerbées voire même extrapolées ou inventées.

L’Histoire se transforme alors en mythe par absence de récit détaillé et gravé dans le marbre : les scribouillards et les racontars n’ont pas leur place en ces lieux de barbarie.

Ainsi les rumeurs de ces exploits sont transmises de génération en génération par voie orale, chaque nouvel orateur rajoutant sa petite anecdote souvent inventée.

Le récit gagne donc en puissance et le mythe devient légende.

Une légende dans laquelle le bien nommé Alexandre le Grand, soutenu par son arrière garde de Parménions, repousse l’ennemi Berrois.

Une légende qui conte les assauts incessants du chevalier St Peron secondé par le guerrier maure Boughlita, le sens tactique du comte de Barbieri, l’abnégation des lieutenants Garcia, Roman et Callot ou enfin l’exemplarité du capitaine centurion Romain qui a mené au combat de la 1ère à la dernière minute sa légion étrangère : Hugo le Lusitanien, Charly Cœur de Lion, Benjamin le Luminien, Méda le Francilien, Jimmy le Normand et Laurent l’Ibère.

Une belle histoire de solidarité et de soutien des troupes alliées de Geo et Lolo à qui l’on prédisait une fin imminente !!!

Le genre d’histoire qui se vit et qui ne se raconte pas ….

6 réflexions au sujet de « Championnat 5ème journée Séniors Saison 2017 – 2018 AS BERRE vs CIC A : 3 – 0 »

  1. Romain Cinik

    Oh coach, ta Plume n’a d’égale que ton implication.
    Merci pour ce putain de résumé qui, sans en être un, nous calme tous.

    Merci encore aux joueurs de la D qui sont venus se geler et nous aider sans faire semblant en se dépouillant sur le terrain.

    Bravo à nous tous pour la détermination et la combativité dont nous avons fait preuve même si cela n’a pas suffit à ramener la victoire tant souhaitée.

    Il reste beaucoup de travail mais maintenant nous savons que l’on peut jouer au ballon en construisant comme nous l’avons fait il y a 15 jours et en se défonçant comme on a pu le faire hier. A nous de combiner les deux.

    Hail Hail!

    Répondre
  2. LUSITANIEN

    Merci coach pour cette petit Histoire des combattants.
    Encore un chapitre de notre Histoire finie.
    Même dans les défaites il y a des victoires, ce match c’était l’image de cela.
    Il faut y croire on finira pour avoir nous victoires dans les victoires.

    On lâche rien, ON PEUT LE FAIRE!!!

    Répondre
  3. Tonyexgoal

    Putain, j’hallucine ! J’ai beau cherché je ne trouve rien !! J’ai bien cru que tu avais fait comme moi de temps en temps en prenant un texte et en modifiant les noms pour lui donner notre vie, mais j’ai beau copier-coller n’importe lequel des paragraphes ou phrases sans noms Ciciens, je ne retrouve aucune trace de quelques textes sur le net. Je dois me résoudre à comprendre que tu as écrit tout ce texte toi même et ne suis pas loin de croire que Sir Batbeu a du soucis à se faire dans sa quête du Graal Celte.
    Putain que c’est beau ! Putain que ça collait parfaitement à la situation !! Un grand régal et promis l’année prochaine, si nous devons retourner à Berre, rien que pour honorer ce texte et voir ce champ de bataille, je repenserai à 2 fois avant de dire non….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *