Coupe de la Marseillaise 2015/16 : 1/2 Finale : CIC – FCN Crimée :1 – 2

Reportage by Fred Napo
Samedi 30 avril 2016 : demie finale de la coupe de la Marseillaise au stade des Camoins a 16h00 :
Celtic Irish Club – FCN Crimée : 1 – 2
But : Couly

Manu étant absent, l’honneur me revient de coacher notre chère sélection.
Après une belle victoire en quart contre Chaumery, nous retrouvons, pour cette demi-finale de Marseillaise, l’équipe de Crimée que nous avions battue en phases de poule dans un match bien maîtrisé.
Pourtant, j’aborde ce match un peu inquiet. En effet, je n’aime pas (vraiment pas) rejouer la même équipe dans la même compétition. De plus, nous savons que cette fois-ci, nous affronterons une équipe au complet donc bien meilleure qu’au premier match et, qu’une nouvelle fois, nous jouons chez eux sur ce terrain assez petit qui ne convient pas trop à nos qualités.
Je garde mes inquiétudes pour moi. Nos fidèles supporters sont là et malgré quelques absents importants (Maxou, Jumo, Geo…), nous démarrons le match avec une très belle équipe sur le terrain.
Hugues – Romain, Steeve, Bapt, Thomas – Max, Reno, Nico – Espo, Couly, Julien – Remplaçants : Seb, Adam.
Lolo l’ostéo et Aurélien nous rejoindront aussi, vers 16h (RDV à 15h), le premier ayant oublié de passer à l’heure d’été et le deuxième pensant qu’on jouait au stade vélodrome.
Dès le début de match, nous essayons de prendre le jeu à notre compte avec quelques bons enchainements et une assez bonne circulation de balle.
Nous concédons une ou deux occasions en début de match mais dans l’ensemble nous avons la maîtrise du jeu. Le match est assez fermé. Il y a peu d’espaces car les deux équipes sont bien en place et présentes dans les duels (et le terrain est petit !!). Nous nous créons quand même plusieurs bonnes occasions sans réussir à concrétiser. Couly n’est pas en réussite et par deux fois il manque le cadre de peu.
Deux autres faits importants vont marquer cette première mi-temps. D’abord, sur une balle en profondeur, Hugues, qui sort courageusement, va se prendre le pied de leur N°9 en plein torse. Cette attentat sur Hugues aura pu valoir un rouge car même si la faute de l’attaquant était probablement involontaire, le geste était très dangereux. Deuxième fait important, alors que l’on essayait de ressortir le ballon, sur un rebond un peu bizarre, Reno à l’entrée de la surface touche le ballon avec la main (exactement au même endroit que l’attentat précédent) : PENALTY !! (à mon avis, plutôt sévère car la main ne semble pas volontaire et qu’elle n’a pas de réelle influence sur le jeu).
Enfin, voilà comment on se retrouve mené 1-0 à la mi-temps. Cette première mi-temps laisse donc des regrets car même si nous n’avons pas été transcendants, nous avons quand même légèrement dominé et nous méritions mieux.
En deuxième mi-temps, on repart avec beaucoup d’envie sachant que si on marque ce premier but, le match pourra basculer en notre faveur. A plusieurs reprises, on trouve la solution côté droit, malheureusement on fait souvent le mauvais choix dans l’avant dernier geste. On finit par égaliser sur une belle tête de Couly qui s’arrache pour gagner son duel entre un défenseur et le gardien.
On se créera encore une belle occasion sur deux très bons déplacements de Couly et Nico. Couly se retrouve côté droit et centre sur Nico qui a croisé mais sa tête ne trouve pas le cadre.
Après avoir égalisé, on pense donc avoir fait le plus dur mais malheureusement, on commence à fatiguer. Depuis la fin de la première, on joue trop direct (ce qui n’est pas notre fort). On a du mal à passer par nos milieux donc du mal à trouver des triangles et à mettre de la vitesse dans la circulation de balle.
A 15 minutes de la fin, alors que depuis le début du match, on était très solides sur les duels défensifs, on prend un but bête sur corner : Reno placé au 1er poteau laisse passer le ballon pensant qu’il sortait.
On se retrouve donc encore mené : 2-1. Je fais alors rentrer Seb pour profiter de son jeu de tête et faire monter Baptiste mais on ne trouvera jamais la solution face à un adversaire bien regroupé.
Le match s’est donc joué à des détails. Sur l’ensemble du match nous avons plus d’occasions mais malheureusement la réussite n’était pas de notre côté. Comme souvent cette saison, on sent qu’on est peu meilleurs mais pas assez pour faire une réelle différence dans le jeu. Je reste persuadé qu’avec un peu plus de travail collectif, on peut faire beaucoup mieux avec la qualité de nos joueurs.
Pour revenir sur ce match, je ferai un petit peu mon autocritique. Comme on m’a dit de faire un résumé et pas une dissertation, je ne vais pas rentrer dans les détails du pourquoi. Mais en gros, je pense que d’abord mon discours à la mi-temps n’a pas été très bon et surtout je pense que j’aurai dû oser un changement tactique, soit la mi-temps, soit après notre égalisation. A ces deux moments clés, j’avais des raisons de ne pas le faire mais la suite des évènements m’a donné tort.
Je termine avec une petite dédicace à Manu : son absence a probablement été le tournant du match. Et comme dirait Espo : « il nous a manqué un Coach »
Le discours de Darma, dans le vestiaire après le match, a lui été très bon nous disant notamment qu’après cette défaite on pouvait garder la tête haute et qu’on avait fait honneur au club.
Merci président et merci à nos supporters !! HAIL !! HAIL !!…………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.