Championnat sénior 2015/2016 : Journée 16 : AS Vague Bleu – CIC C : 4 – 3

Résumé by jean mazé
Lundi 21 mars 2016 : 16 éme journée de championnat au stade Esperenza à 19H30 :
AS Vague bleu – CIC C : 4 – 3

AS Vague Bleue vs CIC C

stade Esperanza. 19h30

score 4 à 3. buteurs: Reno, Ju Loubet, ?

une arrivée chacun a son rythme à Esperanza. Gonza aux manettes pour ce match retour
contre Vague Bleue, avec en tête l’improbable match aller et son score de ping pong(8 à 8 quand même…).
qui dit Vague Bleue dit absence du gallois barbu … oui mais à la fin d’ un échauffement plutôt sérieux
quelle n’ est pas notre surprise à tous de le voir s’ avancer sur la pelouse.

ce sera donc avec Alex et quelques consignes musclées (rapport au match aller) que l’on aborde le match
qu’on sait à notre portée : adversaire a priori plus faible et bonne dynamique d’ équipe.

Le début du match est à notre avantage, malgré de nombreuses approximations defensives
(malgré la perte de nombreux cheveux j’ai fait un match presque pire qu’au match aller!)
dans une organisation habituelle: Jojo gardien, Clem (record de minutes passées sur le terrain depuis le debut de saison!) arriere droit, Speedy à gauche, Jean et Jumo « la foudre » Bolt dans l’axe, deux 6, Maxou et Reno (beau but sur une belle frappe, Monsieur 1but par match…), et en attaque Ju Loubet, Max Cloutrier, Nico et Fred (pas le brésilien, mais avec les memes cheveux blancs) en pointe.

on termine la premiere periode à 3-1 en notre faveur, mais pas non plus non plus à l’abri.

et la seconde periode sera sans doute ce qu’on a vu de pire au CIC C. apres quelques rotations (entrees de Bruno, Morgan, Guillaume, Ronan et plus tard Auré encore convalescent) le CIC va connaitre un long moment de flottements. aussi bien en attaque
(passes dans le dos, erreurs techniques, mauvais choix…) qu’en defense, où seul Jumo aura tenu la baraque.

on aura ensuite tout simplement pas joué en equipe. quand les efforts defensifs ne sont faits
(ou par un seul, merci Ronan) et qu’on laisse se demerder Reno et Max tout le match. quand certains demandent à sortir apres un but encaissé. quand la majorité de l’ equipe n’affiche aucune envie, ni de se revolter ni de gagner.
quand tout ça (plus une faculté de l’ adversaire à nous faire déjouer) arrive, on doit reagir en equipe.

mais de reaction il n’y aura pas. on prend 0-3 en seconde periode. têtes baissées.
sans reaction pour les deux coachs presents.
sans reaction pour Maxou qui malgré ce qu’il traverse est là et joue, comme il fait toujours.
sans reaction pour nous, individuellement et collectivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.