Championnat sénior 2015/2016 : Journée 12 : Carnoux FC – CIC A : 2 – 0

Résumé by Chris G
Championnat FSGT Seniors 12 eme journée
Carnoux FC – Celtic Irish Club « A » : 2 – 0
Stade : Marcel Cerdan
Temps : sec mais légèrement humide
Température : douce mais un chouïa fraîche
Spectateurs : 12
Compo :
 Gardien : Nico
 Défenseurs : JLB, Fred Napo, Olive Marinone, Steh Pian
 Milieux : Baka (cap), Xavi, Jo, Garçou
 Attaquants : Marco, Papa
 Remplacants : Alex, Max, Rémi(?)
BYE BYE THE LEAGUE
Match au sommet ce lundi soir face au leader et, apparemment, meilleure équipe de la poule. Coach Manu (allez, je vous lâche une info, par le passé on l’appelait « tête pied nu ») avait fait passer des consignes on ne peut plus claires la semaine précédant le match : une présence en nombre le jeudi soir, un entrainement sérieux, et une putain d’envie de sortir un gros match. C’est donc des Celtes déterminés que je retrouve sur le terrain du stade Marcel Cerdan … après seulement quelques minutes de jeu (et oui, n’en déplaise aux mauvaises langues et à tous mes détracteurs, je suis presque arrivé à l’heure ! Les présents pourront témoigner que j’ai même accompagné le huddle de puissants coups de klaxon depuis ma voiture …). Je disais donc, 11 Celtes déterminés sur le rectangle vert, plus quelques autres sur le banc, tout aussi prêts à en découdre.
Côté banc justement, hormis les remplaçants du soir, il me parait important de signaler – et remercier – la présence d’une grosse colonie marseillo-irlando-écossaise composée des indéboulonnables – j’ai nommé Pierrot (dit « de la lune » à cause de son péché mignon, à savoir le visionnage des culs sous la douche) et Manu (dit « subway » à cause de son péché mignon, à savoir la composition et le « dévorage » de sandwichs), de supporters (je ne citerai personne car je ne suis pas sûr de la présence effective des gens à qui je pense) et de plusieurs joueurs blessés (presque une équipe entière sur le banc fada !), à savoir Francky (qui détient toujours le record du plus faible temps de jeu lors d’une rencontre officelle, c’est-à-dire 13 secondes), Antho (prévu pour jouer mais finalement blessé ; Manu avait dit d’essayer de faire le poids, pas de faire des poids Antho …), Romain (et ses fumis), Jérôme (une surprise, ca faisait un bail ! Faudrait venir plus souvent mon Jéjé) et moi-même (sans mon plâtre !). Une fois encore, merci aux présents oubliés de bien vouloir m’excuser.
Sur le terrain, du grand classique : un Nico qui se blesse et reste ¼ d’heure au sol (et qui interpelle l’attaquant en lui disant que c’est pas beau ce qu’il a fait lol), un Jean-Luc qui perd pas un ballon (… ou presque …), un Xavi qui cavale dans tous les sens (mais qui dépense toute son énergie et du coup mets des frappes de vieille), un Baka qui fait toujours référence à la maman de Mathieu, un Francky qui marronne (oui je sais, il ne jouait pas mais promis même sur le banc il marronne …), un Jo qui … fait du Jo (bon OK Francky, à côté de lui t’es un petit joueur) en s’en prenant à l’arbitre au bout de 4 mn de jeu (mon poulet, t’es vraiment un poto et un bon mec, mais sérieux sur un terrain t’as un soucis, c’est à se demander si t’es vraiment arbitre ou si tu nous prends pour des cons ; je pense que si t’étais vraiment arbitre tu t’expulserais toi-même LOL), un Marco qui digère encore ses tacos, un Garcou qui se replace … quand il a envie ! et pas trop vite surtout …), un Papa qui loupe quelques occases et qui s’en prend à ses supporters (dans le texte : « Mmmoouuuaaahhh le banc, allez vous faire enculer ! Vous la fermez maintenant ! J’en ai plein le cul de vous entendre … »). D’ailleurs, à ce titre, je me permets un petit aparté et adresse un message personnel à Papa : « BOUFFE MOI L’CUL ! ».
Bon OK, blague à part, revenons-en au déroulé de la rencontre. Sauf erreur de ma part, la compo de départ était la suivante : Nico dans les buts ; un quatuor défensif composé de Jean-Luc, Fred Napo, Roberto Marinone et Steph Pian ; Xavi et Baka au milieu ; Jo et Garcou sur les ailes ; et le duo offensif composé de Marco en 10 (ou 9 et demi) et Papa devant. Sur le banc : Alex CoolBhoy, Max (accompagné de son bonnet et son inhalateur), et … (je ne sais plus).
Les Bhoys démarraient la rencontre sur de bonnes bases. Solides défensivement, ils résistaient aux locaux qui tentaient d’imposer leur puissance physique et leur vitesse. Ces derniers se procuraient quelques occasions mais les Celtes, à l’image d’un Nico impérial, maintenaient leur but inviolé. Offensivement, la tâche semblait plus compliquée et les visiteurs ne parvenaient que trop rarement à s’approcher du but adverse. La mi-temps était sifflée sur ce score de parité. Au retour des vestiaires, les locaux intensifiaient la pression sur le but de Nico. Ce dernier sortait encore quelques belles parades mais était finalement battu sur un coup de pied arrêté repris à bout portant par un attaquant adverse. Un à zéro pour l’AS Carnoux. Les Bhoys tentaient tant bien que mal de réagir mais se montraient trop imprécis ou mal inspirés sur leurs offensives. La punition ne se faisait pas attendre et, sur une action individuelle sur l’aile gauche, le N°10 adverse se jouait de la défense et de l’attention de Nico en plaçant une frappe aussi inattendue que précise au ras du premier poteau. A deux à zéro, la messe semblait dite, mais c’était sans compter sur la détermination des vert et blanc qui tentaient, jusqu’au bout mais en vain, de réduire le score. Au-delà du résultat, coach Manu peut être rassuré de la solide prestation de son équipe et saura tirer quelques satisfactions de cette rencontre. Pour ma part, je proposerait notamment le gros match de Nico (el phénoNico), le volume de jeu de Baka et Xavi au milieu de terrain (ce dernier livrant un superbe duel avec le N°10 adverse, certainement le meilleur joueur de l’AS Carnoux), l’activité de Jo sur son aile qui aura réussi plusieurs débordements intéressants (ah si seulement tu conservais l’énergie que tu dépenses à maronner pour le dernier geste 😉 ) et de Papa sur le front de l’attaque, ainsi que la prestation de l’ensemble de la défense qui aura été énormément sollicitée.
En analysant à tête reposée cette rencontre, je pense que l’on peut affirmer que l’AS Carnoux mérite cette victoire. Les locaux ont su se créer de nombreuses occasions et inscrire 2 buts. Les Celtes auront offert une belle opposition au leader, mais pourront nourrir quelques regrets car, bien que technique et physique, cette équipe de Carnoux n’en était pas pour autant irrésistible. La défense paraissait parfois fébrile, et en jouant certains coups de meilleure façon, les Bhoys auraient pu inscrire au moins un but et faire douter l’adversaire jusqu’au bout.
Notons enfin que la rencontre s’est déroulée dans un bon état d’esprit, à l’exception de quelques gestes d’humeur quasi-inévitables lors d’un match de football, et plus souvent motivés par un engagement excessif que par de mauvaises intentions.

7 réflexions au sujet de « Championnat sénior 2015/2016 : Journée 12 : Carnoux FC – CIC A : 2 – 0 »

  1. jo

    Ah ! Petite erreur je n’ai pas maronné après l’arbitre,sur ce match pas un mot, demande à Jean-luc ! Qui lui, à maronné sur le dernier match … Bravo jean tu as passé un cap !! Mdr

    Répondre
  2. Tonyexgoal

    Oui Chris, excellent !!! Moi je retiendrai que lorsque ça va trop vite…..eh bien, ça va trop vite !!! Niko, infernal dans les buts, un Phénoméno !!!! et puis mon Vier ce stade, il est bien grand !! Je pense que si on rejoue le match 10 fois, on peux en gagner 1 ou 2. Ils nous étaient supérieurs, ils méritent leur victoire, concentrons nous sur le Challenge CDA et terminons sur le podium en League….HAIL ! HAIL !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.