Championnat Vétéran à 11 2015/16 : Journée 13 : CIC – CS Vallon : 1 – 2

Reportage by Gillou
Vendredi 5 Février 2016 : 13 ème Journée de championnat au stade Sainte Elisabeth à 19h30 :
Celtic irish Club – CS Vallon : 1 – 2

Championnat vétérans à 11
05/02/2016- Stade Ste Elisabeth à 19h30
Terrain synthétique
Vestiaires marseillais…
Arbitre de gala…
CS VALLON 2 – CIC 1

Compo : Gillou – mika, virgile, thomas, Nicolas, Bruno – Steph kro, Fred Napo, Nabil, Jeremy – Gérald
Remplaçants : Yespapa, Igor, Sebastien, Fidel…

Titre : c’est pas pour cette fois…
Vous avez déjà joué contre CS Vallon ? Non ?… Dommage, ça vaut le déplacement. Moi j’ai joué hier soir. Enfin j’ai improvisé, j’avais juste oublié mes boules Quies, ça c’est ballot…
Après un échauffement raccourci, nous voilà tout de suite dans le match… nous ne sommes pas dominés en ce début de match, bien au contraire. On tient plutôt le ballon, ce qui n’est pas coutume. Rapidement, sur une très belle action collective, Jéremy, d’une magnifique frappe de demi-volée magistralement croisée au second poteau, j’ai utilisé tous mes sûpêrlâtîfs – en aparté : mince je ne sais plus s’il faut mettre des chapeaux circonflexes, ou changer le « f » en « ph », enfin vous me corrigerez si j’écris comme un hors la loiiiiii – ouaiiiis moiiii j’ai envieeee de mettreeee des lettresss à la finnnn des motsss puisque chacun fait ski lui plé plé plé avec les meaux mots maux.. – trop bien, vous verrez c’est cool, ça sera la prochaine réforme en 2045 – BEURK… Donc je finis ma phrase qui ne veut plus rien dire : Jeremy trouve les filets de nos adversaires, pris à froid.
Et comme à chaque fois, quand nous marquons – si..si..ça peut arriver de temps en temps – nous avons tendance à reculer, les duels perdus s’enchainent et la pression des vallons d’auffiens s’accentue. Coup-franc au 20 mètres, je place mon mur, je fais une prière, et « bim » le poteau qui me renvoie miraculeusement le ballon dans les mains… Je ne savais pas que j’avais ce pouvoir… téléguider un ballon. Un jedi est né ;-). Beau coup franc tout de même. Respect.
Malgré cette domination adverse nos contres sont assez percutants. Notre maladresse devant les buts nous empêche de plier le match. Et puis nous perdons trop de duels, ce qui encourage les adversaires à mettre toujours un plus d’impact…
Est-ce que je dois passer sous silence l’intervention pleine d’à propos d’un supporter du CS Vallon ? Non, bien sûr, il faut toujours mettre en valeur les animateurs dans un stade. Et puis ce ne sont pas quelques noms d’oiseaux qui vont perturber un match de vieux sans enjeu, où le fair-play est évidemment à l’esprit de tous les joueurs et de leurs sympathiques supporters. Une ambiance bon enfant quoi…
Seul les présents savent!!!!!
Passons. La mi-temps est sifflée sur ce score de 1-0 pour nous, et on ne s’en sort pas trop mal car nous avons été dominés depuis le but.
La seconde période sera toute différente. Le début de la 2e mi-temps est terrible. A l’image de notre saison. La looooose !!!… Un premier face à face dans la surface est perdu par Nabil, le ballon revient sur Gérald, qui frappe à côté. Après débriefing, il avouera qu’il ne voulait pas faire mal au défenseur qui venait se sacrifier sur sa ligne… Preuve de cet esprit bon enfant qui nous anime.(première période)
Et oui on est comme ça au CIC. Comme Jeremy qui part au but, passe devant son défenseur, gigote en courant – il doit être italien Jeremy vu qu’il bouge tout le temps ses mains, ses bras… ?-, une caresse sur le visage du défenseur qui s’écroule, hurle, et…là encore vous avez compris que je regrette d’avoir oublié mes boules Quies… Jerémy, tétanisé par le hurlement de son adversaire, s’arrête pour ne pas être accusé de non-assistance à personne en danger. Il aurait pu, il aurait dû aller au but. Mais au CIC c’est le fair-play avant tout.(première période)
Notre chance est passée. Sur un centre fuyant au second poteau la hargne des adversaires fait mouche. Je juge mal la trajectoire et je me fais allumer de près, un peu lâché par mes défenseurs. 1-1
Quelques minutes plus tard, le CS Vallon remet ça. Encore un centre, encore un duel aérien gagné par l’avant-centre adverse qui d’une jolie tête lobée vient me crucifier. 2-1.
Il reste alors 20 bonnes minutes pour revenir au score. On pousse mais on est toujours maladroit, y compris notre Yespapa de gala – vous n’avez pas vu son costard pour la cérémonie des champions de France hier ? Il est trop barge ce Yespapa, mais qu’est-ce qu’on l’aime ! – qui pourtant fait peser le danger dans la défense adverse. On comptera encore deux ou trois grosses occasions face aux buts, des frappes trop enlevées, une bonne dizaine de centres sur touche ou corner pas toujours bien ajustés, mais rien n’y fait. Manque de confiance, maladresse, manque d’agressivité dans le dernier geste…on n’y arrivera encore pas ce soir. Nabil nous avouera lui aussi qu’il a prévu un stage au Costa Rica, ils ont des très grandes cages là-bas, c’est pour remettre les buteurs en confiance…Les contres adverses n’iront pas loin non plus car je suis plus à l’aise quand je vais à la rencontre de mes adversaires, loin de mes buts.
Concrètement, une fois de plus la physionomie du match et surtout le nombre d’occasions manquées nous font regretter le résultat. L’envie est là, la dépense d’énergie, l’organisation est en place, par moment le jeu collectif est correct, mais l’engagement sur les phases clés du match est trop limité. Bref, on est trop gentil sur les duels qui comptent. Bonne analyse de Mr Fred Napo, que je rejoins totalement. Les boules. Mais comme au CIC on est fair-play jusqu’au bout du bout, je félicite nos adversaires pour leur victoire, avec mention à l’ailier triporteur de ballon qui est venu me saluer très sportivement en fin de match.
Quant aux supporters… et bien on en restera à notre traditionnel remerciement pour l’Irish KGB… avec le Président Darma 1er, Victor, Philou, Choupy, Romain, Antho et madame et j’en oublie sans doute…Beau tifo hier soir, comme d’hab.

Une réflexion au sujet de « Championnat Vétéran à 11 2015/16 : Journée 13 : CIC – CS Vallon : 1 – 2 »

  1. steph kro

    Superbe résumé Gillou comme d’hab , on a fait un gros match dommage que l’on ait manqué de réalisme pour conclure quelques belles actions, on a pris du plaisir je pense malgré cette défaite douloureuse….
    Bravo à nos adversaires(bip du président),
    ceux qui parlent le gerald 1 ére langue et qui sont venus au resto après le match comprendront ….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.