Championnat Vétéran 2013/14 : Journée 7 : CS Vallon – CIC : 1 – 7

Reportage by mimet coach
Vendredi 4 avril 2014 : 7 eme Journée de Championnat Vétéran groupe C au stade Saint Elisabeth à 19h30 :
CS Vallon – Celtic Irish Club : 1 – 7
Buteurs : CSC(3Buts), JC, Nabil, Batbeu, Le boucher

Terrain synthétique
Vestiaires petits mais résonnants, douches chaudes…
Arbitre : Exceptionnel !!!

CS Vallon – CIC V: 1-7 (MT : 1-2)

Compo : Igor (la main ferme mais pas trop) ; Stecca (soulé de mots)- Gilles D (pointé au Turf) – Olivian (j’écoute pas le coach et je me blesse) – Bruno (l’infranchissable); JC (cap et boudeur) –Xavi (la lame éclair à double détente) – Victor (le brésilien mais que du maillot) – Philippe (je commence le match quand je veux); Batbeu (joueur, sauteur, slalomeur, esquiveur, buteur) – Steph Boucher (le percuteur de gardien)
Remplaçants : Alain F (le scout toujours prêt) – Nabil (le talonneur rouletteur mais je frappe pas du gauche) – Virgile (je fais ma passe dans l’axe et je t’explique) – Fred (Bouckam en doudoune mais pas ce soir) – Gilles A (je serai encore en retard).
Entraineur : Mimet (ou Cabestron selon l’équipe).
Supporters : Bubu (le Grand Frère) – Steph (Chronomètre) – Coulbhoys brothers (Taxi et Mc Do)

Buteurs : JC – Steph Boucher – Nabil – Batbeu – Triplé de CSC

Titre : A VOUS la Victoire !!!

Oui Messieurs les Celtes, cette victoire est la VOTRE !!!
La VOTRE car ce que vous avez enduré ce vendredi peu d’équipes l’aurait accepté sans broncher. Vous OUI car vous saviez ce qu’il y avait au bout.
Mieux, aux provocations verbales de nos adversaires, vous avez répondu par du jeu. Aux coups gratuits qu’ils vous ont portés, vous avez répondu par des buts. Et de quelle manière !!! Je suis fier de vous. Pour tout cela Bravo et Merci.
Voilà ce que j’avais envie de vous dire en préambule et en résumé car finalement tout est dit.
Le match s’est résumé malheureusement à cela. Dès le début on sentait que la tension était palpable. Déjà presque toute l’équipe était présente à mon arrivée. Un vestiaire étrangement silencieux comme le fit remarquer Gillou à son entrée. Je pris donc la parole, non pas pour motiver les gars qui ne semblaient en avoir besoin conscients de l’enjeu, mais juste pour insister sur le fait que peu importe l’importance de cette rencontre, l’objectif était toujours le même : Gagner !!! Gagner mais en jouant au ballon car c’est ce que nous savons faire de mieux. L’équipe mise en place va d’ailleurs dans ce sens. J’ai aussi placé « ma » phrase qui a détendue l’atmosphère : L’enjeu ne doit pas tuer le jeu !!! (Promis je travaille déjà sur la prochaine ;-)). J’insiste aussi sur le fait qu’en face ça va parler, provoquer et que surtout nous allons devoir garder notre calme. Le seul moyen de ne pas être champion est de perdre les matchs par pénalité.
Donc l’échauffement se fait dans le plus grand sérieux, s’ensuit un contrôle des licences où on sent qu’en face ils ne vont pas nous faire de cadeaux. Le début de match confirme mes dires et le ressenti. De l’engagement et des contestations. Boucher sur un ballon en profondeur n’arrive pas à s’arrêter et prend le gardien dans ses bras. Premier moulon. Les celtes commencent à s’approcher des cages adverses mais manquent de précision à l’image de la frappe trop enlevée de Batbeu. Sur une touche anodine, un centre second poteau voit le n°11 adverse prendre le dessus sur Stecca (les pieds coulés dans le bêton pour l’occasion) et placer une tête molle qu’Igor n’a pas daigné prendre au rebond : 1-0. Comme nous le confia Igor au pub, c’était histoire de réveiller les gars.
Et l’effet escompté fut effectivement celui là. Nos celtes se sont enfin réveillés et sont devenus plus tranchants. A l’image de Xavi qui après s’être fait bougé au milieu est devenu tout simplement omniprésent (à l’image de ton retour dans les pieds du 5 en seconde mi temps qui se demande encore d’où t’arrives). Sur une passe de Philippe notre portugais voyait sa frappe croisée passer de peu à côté. Sur un long coup de pied arrêté joué par Gillou, Philippe transparent jusque là centrait sans contrôle pour JC au second poteau qui jaillit pour égaliser. Philippe qui va devenir enfin intenable, vit lui aussi sa frappe croisée passée près du poteau. Mais sur une mauvaise passe en retrait, il subtilise le ballon pour donner une offrande au Boucher 2-1. Batbeu lui alternait entre jouer au foot et éviter les coups. L’arbitre arrêta une première fois le match pour demander aux joueurs locaux de se calmer et sortit le premier carton blanc. Le match reste malgré tout toujours aussi âpre et disputé. L’arbitre siffle la mi-temps sur ce score en notre faveur.
Je demande aux gars de s’assoir et de récupérer. J’insiste sur le fait que ça va rentrer encore plus au fur et à mesure que l’on s’approchera de la fin du match. Je leur demande de continuer à jouer et de les faire courir et surtout de rester concentrer sur le jeu. Il n’y a rien à leur reprocher hormis un manque de réalisme le reste étant parfait. Je procède aussi aux premiers changements avec les entrées de Fred et Nabil.
L’arbitre, très bon en cette première mi-temps, vient nous voir pour nous dire de continuer à jouer et de ne pas répondre.
La seconde mi-temps débute et nous mettons immédiatement le pied sur le ballon. On le confisque, redoublant les passes. Ils courent après une balle qu’ils n’arrivent pas à attraper. Ils s’énervent, ils filent de plus en plus. On ne se démonte pas et on continue à jouer. Sur un long ballon, Philippe, d’un retourné à l’aveugle, lance Nabil en profondeur qui résiste à une double charge pour marquer d’une frappe écrasée. Le break est fait et va même se creuser. Sur un mauvais dégagement du gardien Batbeu surgit, intercepte et inscrit le 4-1.
En face ça commence à péter les plombs entre eux mais ils n’oublient pas de continuer leur distribution de coups qui leur vaudra trois nouveaux cartons blancs sur cette seconde période (dont un pour une triple faute sur JC par derrière !!!).
Et en cette fin de match voici CSC (un revenant) qui signe son retour et quel retour : Un Triplé.
Le premier sur un ballon en profondeur, le défenseur adverse s’interpose et prend son gardien à contre pied. Le second est tout simplement surréaliste avec le gardien qui dégage sur son défenseur qui frappe et le lobe pour manifester son mécontentement !!! Et le troisième sur un nouveau centre le défenseur bat son gardien d’une tête croisée. 7-1 la messe est belle et bien dite. Malgré cela en face ça continue de parler jusqu’à énerver leur propre attaquant, le n°5, qui leur sort une phrase qui fait chaud au cœur : « Fermez la un peu, le Celtic eux ce sont des bandeurs de ballon. Ils jouent en passes eux. Et vous, vous continuez de la ramener ?» Tout est dit non ?
L’arbitre siffle la fin du match qui libère les joueurs, les supporters, le staff et surtout votre serviteur.
On rentre au vestiaire en serrant quelques mains (mais pas trop car vous l’aurez compris le fair-play n’était pas de mise ce vendredi soir). Le capitaine adverse m’attend devant son vestiaire pour m’affubler d’un nouveau surnom « Cabestron » ; tout en élégance comme toujours.
On entre dans notre vestiaire et JC lance un septuple « Hail Hail Hail the Celts are here !!! » Comme c’était bon les gars.
La suite est toujours la même avec un détour non pas au pub mais le local à pizza Ste Anne. On y a mangé nos 10 pizzas, 2 quilles de rosé et puis direction le pub bientôt rejoint par le Prez, Tonton et Karim. Les tournées se sont enchainées jusqu’à se faire mettre dehors par le Géant Arménien pour cause de fermeture de pub. ..
On est resté sur le trottoir à parler. Gillou, Boucher, Victor, Romain, Karim et moi… J’étais vidé, fatigué mais heureux…
Je tenais encore une fois à vous remercier, vous les joueurs (surtout ceux qui ont peu joués mais vous le saviez), les gars du staff (pour m’avoir supporté) et les supporters (dont la présence nous a rassuré). Sans oublier Mr l’Arbitre sans qui, le match n’aurait pas pu aller à son terme sans son courage et son sang froid.
Les gars, il nous reste 2 finales pour atteindre notre but. Même si… mais chut !!! 😉
Encore MERCI !!!

Hail Hail Hail

5 réflexions au sujet de « Championnat Vétéran 2013/14 : Journée 7 : CS Vallon – CIC : 1 – 7 »

    1. FITZPATRICK

      Bravo les gars!!!!!!!!!!!!!!
      excellent nouvelle, la force irlandaise est avec vous même si je ne suis pas présente, j’ai toujours un HAIL HAIL HAIL pour vous les vendredis soirs.
      Fred (comptable), peut tu m’appeler au 0781308680 ou m’envoyer un mail a.fitzpatrick@hotmail.fr.
      A+
      Anto

      Répondre
  1. bonaly

    Que les absents ont eu tort! Les vieilles chattes méritent une haie d’ honneur au pub. Quant au CS Vallon, les années passent mais la mentalité reste…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.