Championnat Senior 2013/14 : Journée 5 : CIC C – FC Chaumery : 3 – 3

Reportage Romain Bazin
Lundi 25 Novembre 2013 : 5 ème Journée de Championnat Vétéran poule C au stade Eynaud à 19h30 :
Celtic Irish Club C – FC Chaumery : 3 – 3
Buteurs : Robin, Ville fred (2 Buts)

Le rendez-vous est donné à 18h15 au stade Eynaud pour un match 1h plus tard contre Chaumery, une des meilleures équipes FSGT. Pour faire simple, si on ne perd pas ce soir on a de bonnes chances d’être dans les 2 premiers.

On est à peu près tous à l’heure et pour une fois on a le temps de s’échauffer, dégaine!

Alex après nous avoir donné la compo, nous donne les consignes d’avant match et nous prévient sur la qualité de l’adversaire.

Compo: Jojo (cap) – Thomas Marc Jean M Romain – Max Chiny Renan – Jumo Geo Robin
En chauffe: Francky Fred Jean S Cyril eeeeeetttttt Mme Renda 😉

Buteurs: Robin, Fred X 2, MONSIEUR Renda.

Coach: sir Alex

Merci à tous nos supporters, les abonnés, les occasionnels et ceux qui « tournent » ça fait plaisir.

Jojo rassemble les 16 celtes pour nous motiver et lancer un magnifique « HAIL! HAIL! THE CELTS ARE HERE! »

1ere mi-temps:

Dès le début nous mettons du rythme, essayons de prendre le jeu à notre compte, mais l’équipe adverse est bien en place et ne se débarrasse pas du ballon, le match est équilibré. Geo commence son pressing incessant, il est bouillant. Nous nous procurons plusieurs actions dangereuses et sur l’une d’elle ROBIN ouvre le score, centre de la gauche sur Geo qui va au duel aérien avec le gardien et 1 ou 2 défenseurs adverses, le gardien ne parvient pas à bloquer le ballon, Robin a suivi, en renard des surfaces et du pointu pousse le ballon au fond des filets 1-0.

But de Chaumery, au milieu du terrain, on essaye de conserver le ballon sur notre ligne arrière alors qu’on est sous pression, Marc voit sa passe interceptée et les attaquants de Chaumery se lancent à l’attaque du but de Jojo, 1er tir et 1er arrêt de Jojo, 2e tir, 2e arrêt de Jojo 3e tir, sacrifice fessier de Jean M, le 4e tir puissant sous la barre permet à Chaumery de revenir dans la partie 1-1.

Tout juste entré en jeu, Mathieu, le gaucher virevoltant du CIC n’a pas le temps de s’acclimater que son aile est prise d’assaut. Sur une de ces actions, l’attaquant réussit un petit pont sur Mathieu qui lui ouvre le chemin du but première frappe repoussée magistralement par Jojo, l’attaquant au sol récidive sur le rebond Jojo est toujours là et dévie le ballon qui rebondit devant notre ligne de but, ouf pense Mathieu qui n’a plus qu’à dégager notre camp d’une demi volée quand tout à coup tout s’effondre… On a tous connu ce moment où par précipitation, pris par l’envie de rattraper sa bourde on sent le ballon se dérober, la surface de contact n’est pas celle souhaitée, le temps passe plus lentement on sait que le geste est raté et que la nouvelle connerie que l’on vient de faire est plus importante que celle qu’on essaye d’effacer, mais le geste est lancé c’est trop tard. BIM la reprise part dans notre cage, barre rentrante, rien à dire, but de CHAUMERENDA 2-1. Les « Non Non Non » de Jojo sont autant de claques sur la nuque du pauvre Mathieu qui l’espace de quelques secondes se serait bien caché sous le synthétique. Mais notre Renda national a de l’orgueil, et surtout un mental en acier, il arrivera à se remettre dans le match sans commettre de fautes débiles pouvant nous coûter des cartons blancs ou le match.

Cette première mi-temps se termine par un avantage de 2 à 1 pour Chaumery qui a été plus réaliste et plus incisif dans les zones de vérités.

2e mi-temps:

Chaumery rentre mieux que nous dans cette mi-temps, la possession est à leur avantage, et leurs joueurs offensifs réussissent à tour de rôle quelques exploits individuels suite à l’un d’eux ils marquent. BUT de Chaumery, une belle percée axiale l’attaquant adverse décale un partenaire à l’entrée de la surface qui déclenche une belle frappe sous barre, 3-1…

A partir de la 65e, 70e mn, Chaumery nous attend plus bas et évolue en contre, nous mettons vraiment plus d’intensité, on accumule les actions dans leur moitié de terrain.

Max prend le jeu à son compte, porte souvent le ballon et fait la différence en dribblant, il s’essaye plusieurs fois aux frappes lointaines, parfois trop, qu’il utilise quand il « n’a pas de solutions, vous bougez pas », frappes puissantes qui soit dit en passant rebondissent quelques dizaines de fois avant de franchir la ligne de 6m ou tapent aux fenêtres des voisins du stade. Certains diront que je suis mal placé pour parler étant donné mes 2-3 essais que ça soit dans le jeu ou sur coup-franc, mais ceux là ne sont que des jaloux.

Les nouveaux entrants se font remarquer. Jean S et Cyril impériaux en défense dès leur entrée, Renda on l’a déjà énoncé plus haut, mais qui, sérieusement, réussit à se remettre dans le match et à ne pas commettre un geste absurde.

Francky apporte quelques passes bien dosées et des redoublements de passes qui animent un peu plus notre attaque.

Fred sert de point d’appuis et joue en déviation. Le gardien adverse multiplie les arrêts.

Jumo bien lancé, prend la défense de vitesse et bute sur le gardien, comme il le fait remarqué en se référant au philosophe (Pirelli il me semble) « sans maîtrise la puissance n’est rien ».

Suite à un cafouillage dans la surface adverse, je contre un adversaire le ballon me reste dans les pieds, je vais marquer, non l’arbitre siffle faute. Apparemment légèrement agacé j’aurais mimer la simulation quelques secondes plus tard, toujours les dire de ces jaloux…

BUT de FRED, enfin nos efforts récompensés, un ballon aérien en direction du but est prolongé par Fred et lobe le gardien 3-2.

Galvanisés par ce but, nous avons l’espoir d’arracher un match nul ou une victoire, en profitant de l’ascendant psychologique et physique que nous avons sur cette fin de partie. En clair c’est Fort Alamo « tous à l’attaque » tutulututututu!!!!!! On joue en 1 – 4 – 5.

Dans les dernières minutes, après un corner (ou une touche) venu de la droite le ballon traverse la surface et m’arrive dessus, passe de la tête un peu dégueulasse en direction de FRED qui d’un contrôle orienté et d’un tir en pivot élimine son vis à vis et marque le BUT de l’égalisation 3-3.

Les joueurs de Chaumery, vexés de voir leur victoire s’évaporer jettent leurs dernières forces dans la bataille et tente de marquer à nouveau, je pense récupérer le ballon correctement quand l’arbitre me siffle coup-franc, « c’est pas vrai dès que je récupère un ballon il siffle », et là je dois l’avouer, j’ai complètement déraillé, j’ai crié et effectué un petit saut de cabri de toute beauté, qui me vaut quelques moqueries notamment de la part entre autre Chiny, je me défendrais en rappelant qu’un a pris un carton blanc pour contestation, mais au fond heureusement que le ridicule ne tue pas…

Coup de sifflet final sur ce match nul 3-3 arraché, mais très agréable à jouer contre une équipe qui ne mise pas tout sur l’engagement c’est à souligner.

Direction la douche puis le siège du club pour un debriefing en bon et due forme 😉

Vivement le prochain match Hail Hail the celts are here.

5 réflexions au sujet de « Championnat Senior 2013/14 : Journée 5 : CIC C – FC Chaumery : 3 – 3 »

  1. Darma Auteur de l’article

    vous m’avez régalé, beaucoup d’envie, de second degré, du monde au pub, bravo vous avez tout compris!!!!!!!!!!!Et le résumé est parfait!!!!!!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.