Championnat Vétéran 2013/14 : Journée 4 : CIC – Collegues Terminus : 1 – 4

Résumal by Bubu
Vendredi 8 Novembre 2013 : 4 ème Journée de Championnat Vétéran poule D au stade de la Fourragère à 20h00:
Celtic Irish Club – Collègues Terminus : 1 – 4
Buteur : Xib

« Terminus, personne descend !!! »

Terrain : fusant, très grand mais splendide

Vestiaires : Impécables, sauf la douche qui refroidit vite

Arbitre : Rien à dire, très bon

Compo :

bubuconcordia dans la cage

tourtelle et virgilegenouenmousse sur les côtés

le boulanger (ex boucher) et gillousautdepuce en défense centrale

steacksanglant et taxicrochetcourt en milieux défensifs

jcnotresauveur et fredrelanceaxiale en milieux offensifs

igorkingofcsc et xibuteur en attaque

Sur le banc : blancnoir, suryabonnakrier (nommé plus tard dans la soirée richard krier…) alaingrandeguibole, alainpetiteguibole et papybruno.

Coach : mimathématicien

Spectateurs : steackàpoint et taxi2têtechauve

Pour ce 4ème match de championnat la situation au classement est claire, 4 équipes à 12 points et 4 équipes à 3 points. Notre adversaire du jour est dans la même situation que nous, après 3 défaites de rang, la victoire est impérative.

Nous arrivons au stade un peu en avance avec mon petit steack, le gardien nous accueille et nous prévient qu’en face il y a des grands noms, même pas peur on les a battus en match amical. L’équipe arrive au fur à mesure, nous allons au vestiaire et nous apprenons que le coach va arriver en retard, problème le coach adjoint aussi ! Gillou 3ème coach suppléant s’occupe de la feuille de match comme il peut et nous allons sur le terrain pour un semblant d’échauffement. Le coach nous apprends la compo sur le terrain, pas de huddle (mauvaise habitude les vieilles chattes !!!) et le coup d’envoi est donné. Le match démarre sur un faux rythme, l’adversaire ne semble pas trop dangereux, ça tombe bien car nous non plus…

Cependant nous commettons pas mal d’erreurs et sur l’une d’elle l’attaquant adverse se retrouve face à moi et m’élimine sans trop de difficulté pour ouvrir le score. Rageant car c’est pas vraiment mérité, mais nous n’allons pas tarder à réagir et sur une touche de tourteau déviée par un défenseur xib venait battre le gardien de la tête, imparable. Le reste de la mi-temps est ennuyeuse, nous avons le ballon mais jouons trop côté gauche, beaucoup d’imprécisions aussi au niveau des passes et des contrôles nous font arriver à la pause sur ce score de 1-1 assez logique finalement. Le coach pousse une gueulante méritée, tout le monde voulant faire son tacticien, et décide de changer de système pour passer en losange au milieu avec 1 seul 6. Problème, l’école c’est loin pour nous et, même si la plupart ont des enfants, les maths c’est pas notre fort !

Plusieurs changements de joueurs aussi, on injecte du sang neuf dans la bataille. Le début de seconde période est à notre avantage, on joue plus haut et on les presse bien, trop même puisque sur un contre Bruno est un peu court à la tête, Gillou très court à la tête mais trompé par un rebond fusant et leur défenseur partit de très loin s’en vient me faire m’échouer une seconde fois. Consternation dans l’équipe et là c’est le drame, on vient de prendre un coup de massue sur la tête et beaucoup baissent les bras alors qu’il reste du temps. En face ils prennent confiance, jouent à une touche de balle et nous font courir, ce qui nous vaudra de sombrer progressivement au niveau physique. Les collègues obtiennent un coup franc sur notre gauche, tiré parfaitement par Marcel De Falco qui, malgré ses 51 ans a conservé de beaux restes. Lucarne poteau rentrant, merci messieurs bonjour chez vous ! Le navire commence à prendre l’eau de toute part et le 4 ème but ne tarde pas à venir, nouveau face à face avec un attaquant et je décide de pas me jeter comme sur les 2 précédents face à face, il tergiverse, temporise, je me dis que ça va laisser le temps à mes collègues de revenir mais que dalle, centre en retrait et but comme à la parade. Seul JC venu de son poste de numéro 10 avait décidé comme un bon capitaine de ne pas laisser couler tout seul son paquebot qui lui sert de gardien, en vain. L’arbitre siffle la fin du match, comme une libération car là ça commençait à devenir très frustrant. Le coach nous souffle bien dans les bronches dans les vestiaires, y’a encore du boulot les gars et il ne faut pas se décourager ! Seul point positif les 2 frappes de fred, ok coach.

Une douche rapidos et direction notre fief car là il fait soif, très soif, après tout il fallait noyer notre déception dans l’alcool, beaucoup d’alcool accompagné de quelques pizzas (15 quand même, fallait pas me laisser commander lol). Les combattants quittent le navire au fur et à mesure, l’alcool atténuant un peu l’amertume de ce naufrage collectif. Rendez-vous est prit la semaine prochaine pour la coupe et, je l’espère une belle victoire avec toujours ce bel état d’esprit qui nous anime malgré les déconvenues !

HAIL HAIL !!!

6 réflexions au sujet de « Championnat Vétéran 2013/14 : Journée 4 : CIC – Collegues Terminus : 1 – 4 »

  1. gillou

    Mes enfants m’ont dit « pourquoi tu ris papa » et j’ai répondu « je lis le résumé de mon match de vendredi ». « Papa fais nous lire stp ». Ben… non…pas cette fois.. c’est pas pour les enfants…

    Répondre
  2. Coach Mimet

    Bravo Bubu tout est dit…
    Nous avos été tout mauvais sur ce match là. Vous comme moi. Mais on peut passer au travers mais je ne digère pas qu’on baisse la tête à la première contrariété ou au premier but encaissé. Vendredi soir certains d’entre vous m’ont parlé de nos victoires en « trompe l’oeil » des match amicaux… Je ne suis pas d’accord. La différence c’est que pendant les matchs amicaux on avait l’envie, les crocs… Pour preuve notre victoire en septembre contre ces mêmes collègues en étant mené 2 fois au score…
    Là on s’est mis en tête que notre poule était trop dure et nous acceptons la défaite sans se rebeller. On rentre sur le terrain presque fataliste. On prend un but on baisse les bras. Pire on abandonne même nos propres coéquipiers cf le quatrième but qui est significatif de notre état d’esprit du moment. Va falloir se ressaisir, je vous l’ai dit et je vous le répète: On a le droit de perdre mais on n’a pas le droit de ne pas se battre !!! J’attends une réaction d’orgueil de la part de tout le monde, moi compris !!!

    Répondre
    1. stephkro

      bien résumé bubu, en effet beaucoup de frustration sur ce match ,on est en panne de confiance comme dit le coach il faut rester solidaire les gars et retrouver le moral .
      A vendredi les amis pour de nouvelles aventures

      Répondre
  3. alain le grand

    le moral n est pas dans les chaussettes mais vendredi on aurait pu chanter mouille le maillot alors oui les celtes vont redresser la tete et oui on va se battre tous ensemble comme un seul OM
    allez a vendredi pour renflouer le bubuconcordia et sauver la tete du coach

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.