CIC A : 4ème journée de championnat vs. FC ENSUES 1 – 3 – saison 2021/22

FC ENSUES reçoit CIC A : 3 – 1
Lundi 29 Novembre à 20h00 au stade Ensues

Buteur : kenny

Résumé : romain cini

Estadio Municipal Ensuès La Redonne : Coup d’envoi 20h00

Lundi 29 Novembre 2021 : Match de championnat au Stade municipal d’Ensuès La Redonne à 20H :

Ensuès La Redonne – CIC A : 3 – 1

Buteur : Kenny

Passeur : Graçouille

Homme du match : Marco, une panthère dans les cages : sans lui l’addition aurait été bien plus salée

Conditions météo : Ciel dégagé, Mistral à tout casser et un thermomètre coincé sur 0° C en ressenti

Composition de l’équipe :

Gardien : Marco

Défenseurs : Garçou, Jeremy (CIC D) , Vincent, Geo (CIC D)

Milieux : Tristan, Vlad, Romain Gros Mollets

Attaquants : Kenny, Franck, Guillaume

Remplaçants : Lucho, Romain Taxi, Pian-Pian CulCul

Dirigeants : Pian-Pian CulCul (sur tous les fronts), Le sorcier, Manu l’homme aux sandwichs et non l’homme sandwich oO

Mes chers futurs lecteurs, et peut être lectrices sait-on jamais, nous voici réunis pour ce nouveau match de championnat du CIC A, en terre lointaine pour l’ensemble des celtes conviés à cette partie mis à part pour votre rapporteur qui joue pour une fois à domicile.

Ce beau village provençal pittoresque nous réserve un accueil chaleureux avec une météo fort agréable, des vestiaires modernes et une pelouse rase pour privilégier notre jeu fluide, rapide et léché.

Etant de plus dans une dynamique positive depuis le début de saison avec autant de défaites que de matchs joués, un avant-centre reconverti en gardien, tous les ingrédients sont réunis pour sortir le match référence que nous attendons tous. C’est peut-être d’ailleurs cela le problème, nous l’attendons un peu trop ce match référence et nous n’arrivons pas à provoquer le destin ; affaire à suivre…

Les acteurs arrivent au compte-goutte à l’heure du rendez-vous repoussée à 19H15 car match provincial oblige, coup d’envoi prévu à 20H. L’échauffement se déroule dans un froid glacial avec ce bon vieux mistral qui sera peut-être notre 12eme homme même si notre sorcier et notre mangeur de sandwichs sont là pour nous encourager. Le ballon semble en béton à ces températures et il est difficile de se mettre en jambe.

Après un Waddle crispé et crispant d’émotion, le coup d’envoi est donné. Les débats sont équilibrés, nous alternons les séquences de courte possession (et oui on n’est pas le Barça non plus) et les raids endiablés balle au pied vers le camp adverse qui apportent chacun leur lot d’espoir mais aucune concrétisation probante mis à part quelques situations comme disent les pros et quelques coups de pieds arrêtés.

La mi-temps est sifflée avec un 0-0 plutôt évident entre deux équipes volontaires mais pas non plus flamboyantes dans le jeu : un lundi soir de FSGT en somme.

La seconde mi-temps voit l’engagement monter crescendo, engagement inversement proportionnel à la qualité du jeu développé. Nous arrivons à nous créer des situations en passant sur les côtés mais nous n’arrivons pas à marquer, nos attaquants nous offrant, selon les dires de certains, que des frappes d’asthmatique qui n’arrivent pas à déstabiliser un gardien qui n’en demandait pas tant. Rassurez-vous, votre rapporteur ici présent fait partie de ces gens faiblards de la guibole, évidemment ; pourtant je trouvais ma frappe du gauche pure en direction de la lucarne mais le gardien la bloquant sans même plonger m’a ramené à la réalité glaciale de ce lundi soir…

Sur une action dont je ne me souviens pas du tout du déroulé, et malgré un gardien de haut vol dans les cages vertes et blanches (enfin c’est imagé hein), nous encaissons le premier but du match (merci Steph pour les notes sinon jamais je m’en serai souvenu) à la 56ème minute de jeu.

Entre deux coups de pieds et deux prises de têtes avec nos adversaires, nous avons la bonne idée de nous bouger pour parvenir dans une belle action construite à faire centrer notre Graçouille pour Kenny qui convertit tout ce beau petit mouvement en but.

Malheureusement, nous allons ensuite baisser le pied physiquement et perdre nos deux renforts de la D, Geo et Jerem sur blessure : encore un grand merci à eux pour le coup de main et leur apport plus qu’important dans l’équipe ; mention spéciale pour Jerem pour la régalade permanente dans les duels. Blessures qui permettront cependant de voir rentrer les Bonucci – Chiellini du CIC A, 128 ans à eux deux et des palmarès longs comme les sandwichs de Manu, j’ai nommé Jean-Luc et Steph (dirigeant, entraineur, joueur, conseiller fiscale bref l’indispensable couteau suisse).

Cela ne suffira pas à maintenir le score et nous encaisserons deux nouveaux buts à la 88eme et la 90eme, le premier sur un renvoi mal négocié et le second sur un miracle comme seule la FSGT sait nous en offrir de manière sporadique au fil d’une saison.

Nous n’avons pas à rougir de ce match mais si notre fessier l’est encore une fois (cul rouge pour ceux qui ne voit pas la métaphore)… Nous devons continuer à bosser à l’entrainement (facile de le dire quand moi-même je n’ai pu venir au dernier faute à mon mollet factice droit) et nous devons nous faire confiance pour plus faire tourner le ballon, mieux construire nos actions afin de pouvoir marquer et surtout moins nous déséquilibrer en cas de perte du cuir.

La saison va être longue, tout le monde le sait mais nous avons encore de bons matchs devant nous pour nous régaler et déconner ensemble.

HAIL HAIL the celts are here!

GMF – Gros Mollets Factices

2 réflexions au sujet de « CIC A : 4ème journée de championnat vs. FC ENSUES 1 – 3 – saison 2021/22 »

  1. Coach 100 Pian Au Lit

    Tout y est Romain …. même si Lucho dirait que la « D » est sortie à 1 à 0.

    Le résultat du match suivant contre la Sécurité sociale a montré que tu avais raison en écrivant sur la persévérance de l’équipe

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.