Championnat vétéran à 11 2019/20 : Day 7 : Ol Peynier – CIC : 0 – 1

Vendredi 6 décembre 2019 : 7 eme journée de championnat vétéran poule C au stade de peynier à 20h00 :
Olympique peynier – Celtic Irish Club : 0 – 1
Buteur : mat vivier
Resume mimet
Stade de la Garenne (Peynier)
Terrain synthétique
Vestiaires petits
Arbitre : Rien à dire

Peynier – CIC V: 0-1 (MT 0-0)

Compo 1ère: Nico D ; Virgile – Nico H – Mathieu – Lolobispo ; Cyril – Victor ; Gilles – Djilali – Mathieu ; Seb
Remplaçants : Mika – Stan – Fred V – Chris

Compo 2nde: Nico D ; Mika – Nico H – Mathieu – Lolobispo ; Cyril – Chris ; Gilles – Stan – Mathieu ; Fred V
Remplaçants : Virgile – Victor – Gilles – Seb

Entraineur : Mimet.
Supporter : Bruno Banani

Titre : Froid réalisme

En ce vendredi soir glacial de décembre, nous nous déplaçons à Peynier dans le complexe sportif de la Garenne, un site perdu au beau milieu de la forêt qui en a effrayé plus d’un vu le nombre d’appel reçu pour savoir s’ils étaient sur la bonne route. C’est avec un groupe constitué de 15 joueurs celtes que nous nous apprêtons à affronter cette équipe de Peynier qui s’avère être en fait l’ancienne équipe de Trets. Quoi qu’il en soit il pèle toujours autant par ici.
Les gars partent s’échauffer longuement pour éviter tout risque de blessures. Une fois le contrôle des licences effectué j’annonce la composition et insiste sur le fait que l’on doit continuer sur la lancée de Crimée au niveau impact. Si l’on veut se rendre la suite de la saison intéressante nous devons absolument renouer ce soir avec la victoire.
Après une minute de silence en mémoire de leur dirigeant décédé en début de saison lors d’un match amical le match peut débuter. Le message est semble-t-il passé avec une entame de match où le pressing est très présent et surtout très haut. Nous obtenons un bon coup franc à 25 mètres de la cage. Cissou s’en charge et envoie un missile qui vient se fracasser sur la barre transversale. De suite après nous obtenons un corner qui voit une tête celte frapper le poteau. On semble avoir le match en pied quand pour une raison inexplicable nous arrêtons de jouer et reculons. On balance de plus en plus sans chercher à construire. En face ça reprend confiance et ils mettent en pratique leur bonne vieille tactique, c’est-à-dire nous aspirer pour mieux lancer en profondeur dans notre dos leurs 2 flèches. Heureusement Nico H et Mathieu veillent au grain. L’humidité tombe et rend le terrain très glissant ce qui nous vaut de jolis dérapages et cassages de gueule. Nos adversaires s’enhardissent et Nico est tout heureux de voir une frappe passer à quelques centimètres de sa lucarne.
L’arbitre siffle la fin de la première période sur ce score nul et vierge.
Nous rentrons aux vestiaires pour se réchauffer un peu. J’annonce les changements et demande plus d’agressivité et de faire attention aux glissades dans la surface de réparation.
La seconde mi-temps redémarre avec plus d’envie mais il est clair que nos adversaires ont décidé de nous contrer. Mika qui est rentré à la place de Virgile a de plus en plus de mal face à la pointe de vitesse de son adversaire direct. Cela l’oblige d’anticiper son appel et donc à le couvrir alors que Nico et Mathieu ont décidé de jouer haut. Nous avons les situations mais pas les occasions franches. Stan qui est rentré arrive à gratter quelques ballons et sur l’un d’eux il relance sur Cissou qui laisse passer entre ses jambes pour Mat lancé à pleine vitesse qui dépose tout le monde pour tromper d’un joli piquet le gardien adverse venu à sa rencontre.
Maintenant il faut tenir et c’est ce que l’on s’emploie à faire surtout Christophe qui a omis que les tacles étaient interdits en vétérans ce qu’il lui vaut un carton blanc. Sur un énième ballon en profondeur Nico D tacle le ballon en catastrophe devant Mika et son attaquant adoré. S’ensuit une explication de texte entre tous les protagonistes de la défense pour régler une fois pour toute ce déséquilibre.
Alors que l’on se dirige vers la fin de match voilà que le central adverse traverse tout le terrain plein axe entre 4 celtes médusés et surtout inoffensif avant d’être séché aux 20 mètres. Coup franc dangereux plein axe. C’est frappé et ça passe tout juste au-dessus à tel point que tous les joueurs de Peynier et même l’arbitre pendant un court instant ont cru à l’égalisation. Mais non ce sera finalement un 6 mètres.
L’arbitre après plus de 2 minutes d’arrêts de jeu siffle la fin de la rencontre qui voit nos celtes renouer avec le succès.
Un bon gros hail hail the Celts are here et certains fileront à l’Ostéria à Plan de Campagne retrouver l’ami de Gillou pour déguster des pizzas gargantuesques.
Bref cette victoire nous fait un bien fou et rendez-vous dès ce vendredi à Michelier pour la suite de nos aventures.

Hail Hail Hail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.